Le frelon asiatique est un prédateur des abeilles qui menace la filière apicole française.

 
 
Le frelon asiatique, classé comme espèce exotique envahissante, poursuit sa progression sur le territoire régional. Outre la problématique liée à sa présence sur les zones urbanisées, il représente une véritable menace pour la biodiversité et la santé des abeilles.

Le frelon asiatique se différencie notamment du frelon européen par sa couleur beaucoup plus sombre.

Plan de surveillance et de lutte régional

Un dispositif de surveillance et de lutte, piloté par la fédération régionale des groupements de défense sanitaire (FRGDS), vise à repérer et faire détruire les nids par des entreprises spécialisées avant la sortie des fondatrices (à la fin de l’automne), afin de maintenir la population de frelons asiatiques à un niveau acceptable.
Deux types de nids peuvent être observés au cours de l’année :
1) Les nids primaires : visibles dès les premiers beaux jours, au printemps,
2) Les nids secondaires : visibles dès le début de l’été, correspondant à une délocalisation de la colonie qui abandonne le nid primaire, trop petit.

Toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique est invitée à en faire le signalement sur www.frelonsasiatiques.fr

Le frelon asiatique n’est pas agressif envers l’homme, sauf quand la colonie est dérangée. Il est alors particulièrement dangereux. C’est pourquoi les nids doivent être détruits par des spécialistes.

Les pompiers interviennent seulement dans les lieux publics (voies publiques, établissements scolaires…) et en cas de danger immédiat.

Toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique est invitée à en faire le signalement sur www.frelonsasiatiques.fr

agriculture.gouv.fr/le-frelon-asiatique-quelle-reglementation