L'expérimentation sur le marnage du lac d'Annecy, qui a débuté le 1er juin 2019, est poursuivie à compter du 1er juin 2020 jusqu'au 30 novembre 2020

 
 

Suite à la période de sécheresse qui a entraîné, en 2018, une baisse historique du niveau du lac d’Annecy, l’État et le syndicat mixte du lac d’Annecy (SILAsyndicat intercommunal du lac d'Annecy) ont lancé l’examen d’un marnage maîtrisé du niveau du lac d’Annecy sur la base des études réalisées en 2014.

En effet, la cote de référence (80 cm au pont de la Halle) ne peut plus être intangible et le niveau du lac peut être géré de façon plus dynamique qu'avec un niveau fixe. De plus, faire varier le niveau du lac permettrait soit de créer une certaine réserve d'eau pour l'été, soit à l'automne, de préparer le lac à accueillir d'éventuels excédents de pluies hivernales. Enfin, le marnage présente plusieurs avantages écologiques. Il favorise notamment la bonne implantation et la régénération des roselières qui jouent un rôle majeur pour la qualité de l'eau du lac et la biodiversité.

Afin de mener à bien une expérimentation sur le marnage en 2019, l’ensemble des élus et des acteurs autour du lac ont été consultés et se sont exprimés favorablement.
La mise en œuvre de ce marnage a fait l'objet d'une phase d'expérimentation sur une durée de six mois (renouvelable 1 fois par tacite reconduction) à compter du 1er juin 2019.

L'ensemble des élus et des acteurs autour du lac ont été consultés sur le bilan de cette première expérimentation et se sont exprimés favorablement pour la poursuite de l'expérimentation en 2020.
Ainsi, afin d'évaluer les bénéfices écologiques obtenus concernant notamment le développement des roselières, ce marnage artificiel est reconduit pour une durée de six mois (renouvelable 1 fois par tacite reconduction) du 1er juin 2020 au 30 novembre 2020, avant d’envisager la pérennisation du dispositif.

Pour plus d'informations, consultez l'arrêté autorisant la reconduction du marnage expérimental sur la lac d'Annecy