Influenza aviaire

 
 
© Bernard Suard-Terra

L’influenza aviaire est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse. Elle affecte les oiseaux chez lesquels elle peut provoquer, dans sa forme hautement pathogène, une maladie pouvant aboutir rapidement à la mort et fait partie des dangers sanitaires dont la déclaration à l'administration est obligatoire.

Les oiseaux devant faire l'objet de la surveillance renforcée vis à vis du virus influenza appartiennent aux 3 groupes suivants :

  • Anatidés : cygnes, canards, oies, fuligules, ...
  • Rallidés : poules d'eau, foulques, râles, ...
  • Laridés : mouettes, sternes, goélands, ...

agriculture.gouv.fr/mots-cles/influenza-aviaire

Risque épizootique d'influenza aviaire négligeable

Compte tenu de la situation sanitaire observée dans la faune sauvage française et de l'absence de cas récent dans les zones de provenance des oiseaux migrateurs présents ou circulant sur le territoire national, le niveau de risque épizootique d'influenza aviaire est considéré comme négligeable sur l'ensemble du territoire métropolitain (arrêté du 4 mai 2017 ). Précédemment, le niveau de risque était qualifié de "modéré" (arrêté du 12 avril 2017 ) après avoir été "élevé" (arrêté du 5 décembre 2016). Les mesures de biosécurité minimales requises dans les élevages professionnels quel que soit le niveau de risque sont définies par arrêté du 8 février 2016 .
Liste des 88 communes à risques particuliers