Projets alimentaires territoriaux (PAT)

 
 
projet alimentaire territorial (PAT)

À l’heure où la reconquête de notre souveraineté alimentaire est une nécessité, les projets alimentaires territoriaux (PAT) favorisent la relocalisation de l'agriculture et de l'alimentation dans les territoires en soutenant notamment l'installation d'agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines. Les PAT jouent un rôle essentiel pour accélérer la transition agricole et alimentaire en rapprochant les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs.

Les projets alimentaires territoriaux (PAT), labellisés par le ministère de l’agriculture, ont la vocation de fédérer les différents acteurs d'un territoire autour de la question de l'alimentation. Ils tiennent compte des dimensions sociales, environnementales, économiques et de santé (Réintroduction d’une agriculture locale, applications, mobilisations citoyennes…).

En 2021, le plan France Relance a amplifié cette dynamique en y consacrant des moyens inédits : près de 80 millions d’euros pour soutenir non seulement des projets existants (77 M€) mais également des projets émergents (3 M€ qui s’ajoutent aux crédits du Programme National pour l’Alimentation )

Plus de 370 projets alimentaires territoriaux sont reconnus par le ministère au 1er avril 2022.

État de l’avancement des PAT en Haute-Savoie

Ainsi, les objectifs poursuivis par les PAT répondent aux spécificités de chacun des territoires. Des projets de PAT et d’autres démarches liées à l’alimentation sont en cours de réflexion dans le département.

carte de juin 2022

Les PAT du Grand Annecy et de Thonon agglomération ont obtenu en 2021 une reconnaissance de niveau 1 et un financement de 75 000 € chacun.

PAT du Grand Annecy

Ce PAT est piloté par la communauté d’agglomération du Grand Annecy. Regroupant 34 communes pour plus de 200 000 habitants, le Grand Annecy est un territoire comprenant une partie très urbaine et densément peuplée, ainsi que de grands espaces agraires, naturels et montagneux. Le PAT sera construit avec de très nombreux partenaires, représentant l’ensemble de la chaîne alimentaire : partenaires institutionnels, chambres consulaires, producteurs, distributeurs, transformateurs, associations de consommateurs, MJC… et avec les habitants pour une concertation la plus large possible, via les ateliers thématiques. Le Grand Annecy sera ouvert à la collaboration avec les territoires voisins.

Tous les publics seront visés, avec une attention particulière portée au public précaire ou isolé. Les scolaires, les personnes âgées, et les producteurs seront aussi des cibles prioritaires.

L’objectif global est d’améliorer l’autonomie alimentaire du territoire en rendant l’alimentation saine et locale accessible à tous.

Dans un premier temps, un diagnostic va être élaboré, avec l’organisation ateliers et une large mobilisation de la population. Celui-ci débouchera sur un plan d’actions réalisables.

https://www.grandannecy.fr/france/DT1634570008/page/Projet-Alimentaire-Territorial.html

PAT de Thonon Agglomération

La concertation "grand public" menée lors de l’élaboration du PCAET (https://www.thononagglo.fr/83-la-transition-energetique.htm ) a fait émerger une forte attente des habitants et des associations locales sur l’alimentation durable et plus largement sur le devenir de l’agriculture sur le territoire. L’Agglomération s’est ainsi lancée dans un pré-diagnostic en interne afin de préciser quel pourrait être son rôle dans le maillage des acteurs existants, à savoir celui de :

  • Facilitateur : mise en réseau des acteurs, accompagnement des communes dans la mise en œuvre de la loi Egalim…
  • Acteur : stratégie foncière et articulation avec les documents de planification …
  • Porteur de la stratégie Transition écologique : sensibilisation, mobilisation, appui à l’adaptation au changement climatique des filières agricoles.

Fort de ce constat, l’agglomération a comme objectif de poursuivre la mobilisation des acteurs du territoire, y compris des habitants afin de les associer dans une réflexion globale sur les enjeux et les actions à mener, formalisés par un document cadre opérationnel et partenarial.

En 2022, le PAT de la communauté de communes du Pays Rochois associée à la commune de la Roche-sur-Foron a également obtenu la reconnaissance de niveau 1.

PAT de la Communauté de Communes du Pays Rochois et de la commune de la Roche-sur-Foron

La ville de la Roche-sur-Foron et la communauté de communes du Pays Rochois souhaitent élaborer un Projet Alimentaire Territorial qui s'inscrira dans la droite ligne de la démarche "Petite Ville de Demain" dont les collectivités sont lauréates depuis 2020. Il s'agit ainsi de devenir le territoire phare de Haute-Savoie sur tout ce qui a trait au "bien produire, bien manger, consommer local". L’objectif des collectivités est de devenir référent en ce domaine et de construire avec tous les acteurs concernés un cadre stratégique et opérationnel répondant aux enjeux du territoire :

  • sociaux : formation et éducation alimentaire, création de liens, accessibilité sociale, don alimentaire, valorisation du patrimoine
  • environnementaux : développement de la consommation de produits locaux et de qualité, production agroécologique, dont la production biologique, lutte contre le gaspillage alimentaire ,
  • économiques : rapprochement de l’offre et de la demande, maintien de la valeur ajoutée sur le territoire, contribution à l’installation d’agriculteurs et à la préservation des espaces agricoles.