Plan Avenir Montagnes

 
 
Plan Avenir Montagnes

Accompagner les territoires de montagnes dans la mise en œuvre d'une stratégie de développement touristique adaptée aux enjeux des transitions écologiques et de la diversification touristique, tel est l'objectif du plan Avenir Montagnes lancé jeudi 27 mai 2021, par le Premier ministre Jean Castex.

Accompagner les territoires de montagnes dans la mise en œuvre d'une stratégie de développement touristique adaptée aux enjeux des transitions écologiques et de la diversification touristique, tel est l'objectif du plan Avenir Montagnes lancé jeudi 27 mai 2021, par le Premier ministre Jean Castex.

Ce plan s’inscrit en complément des mesures d’urgence dont les acteurs du tourisme de montagne ont déjà pu bénéficier à hauteur de 4,9 Md€. Il prévoit d’apporter une aide importante aux territoires concernés en investissement comme en ingénierie.

Il s’agit de donner aux territoires de montagne qui le souhaitent les moyens de s’adapter vers plus de résilience, de se réinventer vers un tourisme quatre saisons, sans nécessairement tourner le dos à l’activité neige. Ce plan s’articule autour de trois axes :

  1. Favoriser la diversification de l’offre et la conquête de nouvelles clientèles ;
  2. Accélérer la transition écologique et énergétique des activités touristiques de montagne ;
  3. Dynamiser l'immobilier de loisir et enrayer la formation de "lits froids"

Un volet investissement

Le fonds Avenir Montagne doté de 150 M€ de crédits État va permettre de financer en 2021 et 2022 des projets touristiques relevant des axes stratégiques du plan.

Les premiers projets financés par ce fonds seront annoncés fin novembre 2021.

Un volet ingénierie

  • Appel à manifestation d’intérêt France Mobilités lancé en Haute-Savoie le 23 septembre 2021 par Joël Giraud, secrétaire d’État chargé de la ruralité et de la montagne, doté de 10 M€ pour accompagner en ingénierie les solutions de mobilité durables, innovantes et de proximité du dernier kilomètre (parmi lesquels les projets de création d’ascenseurs valléens, mais également de pôles d’échanges multimodaux dispositifs d’autopartage, vélos électriques...) : objectif accompagner sur 2 ans entre 25 et 40 territoires

(https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/avenir-montagnes-mobilites-629 ) ;

  • Appel à manifestation d’intérêt Atout France doté de 5M € financé par la Banque des Territoires, il vise à accompagner 50 stations en 2 vagues (été 2021 puis printemps 2024) afin de structurer ou consolider leur action en matière de réchauffement des lits froids. 4 communes dans le département se sont portées candidates : Saint-Gervais-les-Bains, Megève, La Clusaz et Taninges. L’annonce des collectivités retenues aura lieu fin novembre 2021

(http://www.atout-france.fr/content/renovation-des-stations-de-montagne-2021-2026 ) ;

  • Le nouveau programme de l’Agence National de Cohésion des Territoires (ANCT) « Avenir Montagne Ingénierie » vise à accompagner 60 territoires dont 16 au sein du massif alpin qui souhaitent repenser leur stratégie de développement vers une offre touristique diversifiée, résiliente et durable pour réduire la dépendance à l’économie du ski. Il bénéficiera prioritairement aux territoires les moins dotés en ingénierie et permettra notamment le financement pendant deux ans d’un chef de projet à 75 %. Une première vague de territoires retenus a été officialisée ce 8 octobre 2021 : parmi eux, le parc naturel régional du massif des Bauges et la communauté de communes des Vallées de Thônes. L’ambition de cette dernière, dans le cadre de ce programme, est d’analyser les scenarii climatiques du territoire, de déterminer la capacité d’accueil des espaces naturels et à partir de ces éléments de redessiner une trajectoire touristique pour les Aravis.La seconde vague de territoires sélectionnés pour bénéficier de ce programme sera annoncé début 2022.