La programmation de coupures localisées et temporaires est une mesure exceptionnelle.

 
 
Coupures d'électricité organisées

Un délestage est un levier que le réseau de transport d'électricité (RTERéseau de transport d'électricité) peut activer en dernier recours pour faire baisser la consommation et éviter une coupure de grande ampleur en France.

C'est l’organisation de coupures d’électricité localisées, temporaires et réparties sur le territoire. Elles sont mises en œuvre lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’électricité disponible en France pour faire face à la consommation. Les usagers prioritaires ne sont pas coupés (hôpitaux, sécurité, Défense nationale, industries à risque…).

C’est RTERéseau de transport d'électricité, entreprise de service public, qui évalue à quel moment ces coupures sont nécessaires. En tant que gestionnaire du réseau de transport d’électricité, sa mission est de préserver le système électrique et d’assurer la continuité d’alimentation du pays en électricité. Précisément, ces coupures localisées, maîtrisées et provisoires visent à éviter une coupure générale qui paralyserait la France.

pourquoi des coupures sont-elles possibles ?

comment sont organisées les coupures ?

quelles sont les perturbations possibles ?

Si elles doivent être déclenchées, les coupures d’électricité auront lieu en semaine, de 8h à 13h puis de 18h à 20h.

Les personnes concernées seront informées en consultant la veille aux alentours de 17h monecowatt .

Ces plages horaires correspondent aux pointes de consommation d’électricité.

  • Le matin, l’électroménager dans les foyers, mais surtout le démarrage des entreprises et l’arrivée au travail, expliquent cette pointe.
  • Le soir, la pointe de consommation est liée à l’activité des commerces encore ouverts ainsi que certaines entreprises et à l’éclairage, au chauffage et à l’utilisation de l’électroménager des Français lorsqu’ils rentrent chez eux.

comment savoir si je vais être concerné par les coupures ?

Seule la France métropolitaine continentale est concernée (hors Corse).

Plusieurs critères techniques entrent en compte. Il s’agit de :

  • Répartir les zones "coupées" sur l’ensemble du territoire métropolitain continental, avec un système de rotation de 2 heures.
  • Ajuster les coupures en fonction du besoin de baisse de consommation.
  • Ne pas couper les sites identifiés comme prioritaires, qui ne peuvent être soumis à des coupures.
  • Les hôpitaux, les services d’urgence, les forces de l’ordre, les sites industriels à risque ou présentant un intérêt pour la défense nationale ne sont pas coupés.

Gestes simples, en particulier au moment de ces pointes de consommation, pour réduire notre consommation

  • Limiter leurs déplacements.
  • Appeler en priorité le 112 (appel gratuit) pour toute urgence, s'ils n'ont pas accès, par leur portable, au réseau téléphonique.
  • Venir en aide aux personnes fragiles ou isolées.
  • Anticiper la non-disponibilité de certains services du quotidien (distributeur d’argent, porte de garage, accès aux immeubles).
  • Ne pas prendre l’ascenseur quelques minutes avant l’heure de la coupure.
  • Être vigilant au risque d’incendie en cas de recours aux bougies et aux cheminées.

Voir "Je baisse, j'éteins, je décale"

Personnes soignées ou hospitalisées à domicile

Les patients à haut risque vital, soignés à domicile, sont déjà identifiés par l'ARA et les gestionnaires de réseaux d’électricité (Enedis et les ELD).

En cas de signal Ecowatt rouge les gestionnaires de réseaux d’électricité prendront contact avec chacune des personnes concernées et s’assureront de la bonne connaissance du signal Ecowatt rouge , 3 jours, puis, si nécessaire, 2 jours avant et la veille de la coupure annoncée.

Les ARSAgence Régionale de Santé, en lien avec les gestionnaires de réseaux d’électricité, se coordonneront pour que les meilleures solutions soient anticipées et vérifier que ces patients à haut risque vital et/ou soignés à domicile aient une alimentation électrique autonome et suffisante supérieure à deux heures.

Dans le cas contraire, les préfets seront saisis et les services de secours procèderont si nécessaire à une évacuation préventive des personnes concernées vers l’établissement de santé le plus proche de leur lieu de résidence, ou un site prévu à cet effet disposant d’une alimentation électrique.

qu'est-ce qui a été mis en œuvre pour éviter les coupures locales ?

Moyens mis en œuvre pour éviter les coupures d’électricité

En cas de tension sur le réseau électrique, RTERéseau de transport d'électricité dispose de leviers à actionner pour faire baisser notre consommation d’électricité et éviter de recourir à des coupures d’électricité temporaires :

  • La maximisation des capacités d’importation depuis nos voisins européens.
  • La mobilisation de toutes les capacités d’effacement disponibles : des entreprises, industries ou particuliers décident de baisser leur consommation et sont rémunérés par un système de revente sur le marché. Cela permettrait d’économiser 3 900 MW, soit l’équivalent de 4 réacteurs nucléaires, ou la consommation d’environ 3 millions de personnes.
  • La mobilisation de certains moyens de production de secours, comme les groupes électrogènes.
  • L'interruption de la consommation d’électricité de gros sites industriels : par ce dispositif, RTERéseau de transport d'électricité peut interrompre un ou plusieurs consommateurs industriels en moins de 5 secondes.
  • La possibilité de baisser la tension sur le réseau de distribution électrique de 5% : cela revient à baisser très légèrement la performance des appareils électriques sans effet perceptible pour les Français. À l’échelle nationale, cela permet d’économiser de 3000 à 4000 MW.

En dernier recours, si et seulement si ces outils ne suffisaient pas, RTERéseau de transport d'électricité peut organiser des coupures localisées et temporaires