Bilan de la construction neuve et de la demande locative sociale

 
 

Conjoncture de mars à mai 2021

Évolution de la construction neuve

Les logements

Sur un an :

Concernant les logements autorisés, la construction est stable sur le territoire national (1,1 %) mais est orientée à la baisse sur le territoire régional (-4,7 %) et sur le territoire départemental (-20 %). Seulement 10 800 autorisations de construire ont été délivrées contre 13 500 un an plus tôt.

Cette diminution est directement liée à la baisse importante des constructions de logements collectifs et de résidences qui ont chuté de 28,4 % sur les 12 derniers mois glissants (à fin mai 2021) en Haute-Savoie. Cette baisse est beaucoup moins significative au niveau régional (-12,9 %) et national (-4,8 %)

Concernant les logements commencés, la construction, au global, reste stable en Haute-Savoie (+0,9 %) avec 10 700 logements commencés sur les 12 derniers mois glissants (à fin mai 2021) alors qu’elle est en augmentation de 10 % au niveau national et régional. L’analyse des données montre, qu’au niveau départemental, la part de logements commencés individuels suit la tendance régionale et nationale (+11,1 %) contrairement à la part de logements collectifs et de résidences commencés qui baisse de 1,3 %. À noter, qu’aux niveaux régional et national, une hausse de respectivement 11,5 % et 10,8 % est enregistrée pour les logements collectifs et résidences commencés.

Toutefois le nombre de logements autorisés sur les 12 derniers mois glissants, ramené à 1 000 habitants, met toujours en évidence le dynamisme du département, par rapport à la région et à la France (hors Mayotte) :

Haute-Savoie : 13 ‰, Auvergne-Rhône-Alpes : 7,3 ‰, France : 6,3 ‰.

> Sur le troisième trimestre uniquement (mars à mai 2021) :

Concernant les logements autorisés, au niveau départemental, une hausse du nombre de permis de construire est observée par rapport à la même période de l’année précédente : 2 480 logements contre 2 370 logements un an plus tôt, soit une hausse de 4,6 %. Cette augmentation est de 50,2 % au niveau régional (14 960 logements) et de 57,7 % au niveau national (105 430 logements).

Le nombre de logements commencés a augmenté de 81,5 % au niveau départemental (3 050 logements), de 62,1 % au niveau régional (13 760 logements) et 63,1 % au niveau national (96 360 logements).

Logements autorisés et commencés en date réelle série "estimation date réelle" mars à mai 2021 (Sitadel) : tableau récapitulatif et graphique

Conjoncture mars-mai 2021 : Logements autorisés et commencés - synthèse

Les locaux (en m² de surface de plancher)

Sur un an, en Haute-Savoie pour le secteur non résidentiel, la surface des locaux autorisés est en baisse de 23,3 % sur les 12 derniers mois glissants (à fin mai 2021). Cette baisse est particulièrement marquée pour le secteur de l’hébergement hôtelier (-45,2 %) et du commerce (- 41,3 %). A contrario la surface des locaux autorisés augmente pour les bâtiments industriels (+10,6 %) et l’artisanat (+8 %).

Cette baisse est moins importante sur la région AURA (-9,6 %) que sur le département. En France, la surface des locaux autorisés est relativement stable depuis une année (- 0,7 %).

La surface des locaux commencés, sur le département, est quant à elle en augmentation de 30,8 %, avec un peu plus de 352 096 m² de surface de plancher mis en chantier sur les 12 derniers mois glissants, alors qu’elle reste stable en région AURA (0,9 %) et qu’elle baisse de 2,1 % en France.

Entre mars et mai 2021, la surface des locaux autorisés en Haute-Savoie a baissé de 13 % par rapport à la même période un an plus tôt, contrairement à la situation régionale (+32,2 %) et nationale (+63,1 %). Cette baisse concerne principalement le domaine du commerce (-44,6 %) et celui des bâtiments de service public (-43,1 %). A contrario, il est à noter une importante augmentation dans le domaine des bureaux (111,2 %).

Toujours entre mars et mai 2021, la surface des locaux commencés a augmenté de 30,3 % à l’échelle du département. Cette augmentation suit les tendances régionale (+55 %) et nationale (+68,3 %). En Haute-Savoie, il y a une très forte augmentation dans le domaine des entrepôts (771,1 %), des exploitations agricoles ou forestières (362,8 %), des bâtiments industriels (324,2 %) et des bureaux (147,9 %). A contrario, une baisse de 61,9 % est constatée dans le domaine des bâtiments de service public et de 39,9 % dans celui de l’artisanat.

Sur le mois de mai 2021 en Haute-Savoie, la surface des locaux autorisés a baissé de 14,2 %. contrairement aux tendances régionale (+17,9 %) et nationale (+60,3 %). Cette baisse est significative dans le domaine de l’hébergement hôtelier (-93,2 %), des bâtiments industriels (-52,6 %) et des bâtiments de service public (-26,3 %). En revanche il y a une importante hausse dans le domaine des exploitations agricoles et forestières (546,7 %) et des entrepôts (121 %).

Toujours sur le mois de mai 2021, la surface des locaux commencés a augmenté de 141,6 % à l’échelle du département. L’augmentation est fulgurante dans le domaine des exploitations agricoles ou forestières (523,4 %), des bâtiments industriels (511,6 %) et des commerces (328 %). A l’inverse une baisse est constatée dans le domaine de l’artisanat (-64,2 %).

La surface des locaux commencés a également augmenté au niveau régional (42,2 %) et au niveau national (61 %)

Locaux autorisés et commencés en date réelle série "estimation date réelle" mars à mai 2021 (Sitadel)

Conjoncture mars-mai 2021 : Locaux autorisés et commencés - synthèse

La crise sanitaire liée au Covid-19 peut expliquer en partie ces évolutions à la baisse avec une activité du secteur de la construction qui a dû être mis à l’arrêt pendant un certain temps, mais cela est également révélateur de nouvelles politiques portées par les collectivités en Haute-Savoie.

Demande locative sociale

source : système national d'enregistrement - SNE

Fin mai 2021, 25 728 ménages sont en attente d’un logement locatif social. En douze mois, la demande a très légèrement baissé (-1,5 %) bien qu’une augmentation lors du dernier trimestre écoulé (+3,2 %) soit constatée. Ces données sont à prendre avec une vigilance particulière au vu la crise sanitaire liée au COVID 19.

Fin mai 2021, 86 % des demandeurs ont des revenus leur permettant d’entrer dans un logement social de référence de type PLUS (ressources < 100 % des plafonds HLMHabitations à loyer modéré) et 60 %, dont les revenus sont inférieurs à 60 % des plafonds HLMHabitations à loyer modéré, peuvent prétendre à un logement très social de type PLAIprêt locatif aidé d'intégration.

Alors qu’en moyenne depuis trois ans, 4 738 attributions sont réalisées annuellement dans le parc HLMHabitations à loyer modéré, la pression moyenne en Haute-Savoie, hors demandeurs déjà logés en HLMHabitations à loyer modéré, est de 4,5 points (soit plus de 4 demandeurs pour 1 logement attribué).

Demande locative sociale en 2021