Actions en faveur de l'inclusion numérique

 
 
Actions en faveur de l'inclusion numérique

En attendant l’arrivée de la fibre, l’État met à disposition des personnes qui n’ont pas accès à internet fixe de bonne qualité, une aide financière dans le cadre du dispositif "cohésion numérique des territoires".

Ce dispositif vise à garantir aux Français, qui ne disposent pas encore de la fibre, un accès Internet fixe de qualité – quel que soit leur lieu d’habitation ou d’activité professionnelle –, ainsi qu’aux collectivités territoriales, en métropole et outre-mer. Piloté par le programme France Très Haut Débit de l’ANCT, il vient d’être renforcé par arrêté.

L’État, via les opérateurs fournisseurs d’accès, s’engage à subventionner, par local ou foyer, le coût d’équipement, d’installation ou de mise en service des offres par des opérateurs labellisés.

Le montant maximal de cette subvention, déduite de la facture de l’abonné, est de :

  • 150 € pour le bon haut débit (> 16 Mbit/s) ;
  • 300 € pour le très haut débit (> 30 Mbit/s) ;
  • jusqu’à 600 €, sous conditions de ressources.

www.amenagement-numerique.gouv.fr/fr/dispositif-cohesion-numerique-territoires-garantir-tous-acces-internet-fixe-qualite

> Communes haut-savoyardes éligibles au dispositif CNT 2021 - format : PDFportable document format sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mbmega bytes

J’aime le contact humain, je cherche un métier qui a du sens dans un secteur d’avenir : je peux devenir conseiller numérique ! Je mène des projets d’inclusion numérique : je peux recruter des conseillers numériques !

conseiller numérique

Apprentissage du traitement de texte, gestion des courriels et de ses données personnelles, maîtrise des réseaux sociaux… À l’heure de la dématérialisation des démarches administratives, l’État va notamment financer 4000 conseillers numériques pour former les Français qui le souhaitent aux outils numériques.

Concrètement, pour chaque conseiller, l’État versera 50000€ sur 2 ans (40000€ pour une structure privée accueillante). Ces conseillers numériques, qui seront accueillis par une collectivité territoriale ou une structure privée (association, entreprise de l'économie sociale et solidaire) et hébergés pour réaliser leurs activités dans des lieux de proximité, auront la responsabilité de former les habitants peu familiarisés aux usages numériques du quotidien (suivre la scolarité de son enfant, travailler à distance, protéger ses données...).