Sécurité de la chasse en Haute-Savoie

 
 
@ ONCFS

Suite à plusieurs accidents de chasse dont le dernier particulièrement dramatique sur la commune de Quintal dans le massif du Semnoz, le préfet de la Haute-Savoie a souhaité modifier la réglementation de la pratique de la chasse dans le département. Pour renforcer la sécurité à la chasse et mieux partager la nature, des limitations à l’exercice de la chasse ont été mises en œuvre.

Interdiction de la chasse sur les secteurs les plus sensibles - zones rouges

Fermeture de la chasse par décision préfectorale au titre de la sécurité.

Les secteurs concernés : parties du Semnoz, du Mont-Veyrier, lac de Passy – Sallanches, bords de la moyenne Arve, bords du moyen Giffre, les bois de Ville à Thonon – Armoy, la passerelle de Cusy. Les zones rouges représentent 2 475 ha.

Restent toutefois possibles sur ces secteurs :

  • 2 actions de chasse par mois, organisées et encadrées les 2ème et 4ème jeudi de chaque mois, pour limiter les risques de dégâts qui pourraient être créés par des concentrations de grands gibiers : 8 jours par saison de chasse, clairement lisibles pour les autres utilisateurs de la nature,
  • en cas de dégâts avérés, intervention de même type que dans les réserves de chasse.

Ultérieurement, chaque association communale de chasse agréée (ACCA) concernée pourra demander la mise en réserve de la zone "rouge".

Limitation horaire (le dimanche en fin de matinée) sur des secteurs "multi-activités en péri-urbain" - zones oranges

Dans ces zones, plus étendues et moins sensibles, la chasse est interdite le dimanche à partir de 11 h 30, par décision préfectorale au titre de la sécurité.

Le critère de contrôle est le déchargement des armes. Ainsi les chasseurs peuvent quitter leur poste et retourner à leurs véhicules, récupérer leurs chiens... au-delà de l’heure fixée, mais le tir est interdit pour le reste de la journée.

Les secteurs concernés : parties du Semnoz, du Mont-Veyrier, Roc de Chère, Mandallaz, Montagne d’Age, Annemasse – Salève, les Voirons, moyenne vallée de l’Arve, plateau des Glières, bords du Léman. Les zones oranges représentent 22 111 ha.

Consultez l'arrêté préfectoral DDT-2021-1134 du 20 septembre 2021 portant sur les territoires classés en zones rouges et oranges

Renforcement des règles de sécurité

Pour les chasseurs, dans le cadre du schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC) , les règles de sécurité sont renforcées.

La fédération départementale des chasseurs (FDC) dispense une formation obligatoire sur la sécurité et la responsabilisation pour tous les chefs d’équipe. En 2017, la formation a été étendue à la quasi totalité des chasseurs du département. A ce jour, l'ensemble des chasseurs haut-savoyards ont été formés.

Pour renforcer la visibilité des chasseurs, le port au minimum d’un gilet de visualisation (orange vif ou rouge vif, ou jaune vif) est imposé pour toute action de chasse, sauf pour certaines chasses individuelles où des équipements de moindre surface, mais visibles de tous côtés, sont acceptés : au minimum un couvre-chef de couleur vive, ou un brassard à chaque bras.

Le panneautage "chasse en cours", qui n’est que recommandé actuellement, est rendu obligatoire pour toute chasse collective, à partir de 5 chasseurs. Un "plan de panneautage" sera défini pour chaque territoire, servant de cadre tant à la mise en œuvre qu’aux contrôles. Un bilan sera effectué à la fin de la 1ère année pour optimiser le dispositif.

La FDC souhaite imposer le carnet de battue pour toute chasse en battue ou en équipe, à partir de 5 chasseurs. La signature du carnet par les participants, avant toute action de chasse, les responsabilise et donne l’occasion aux chefs d’équipe de rappeler les consignes de sécurité. Une alternative numérique sur smartphone est également proposée.

Un public mieux informé

  • Ce site et celui de la FDC 74 indiquent la situation des réserves de chasse et les périodes et jours chassés : carte générale des zones rouges, zones oranges et des réserves de chasse en Haute-Savoie et la cartographie par commune
  • Un panneau d’affichage permanent, d’un modèle unique, indiquant les périodes et les jours chassés sera mis en place sur les parkings et principaux points de départ de promenades et de randonnées, indépendamment du panneautage concernant les chasses collectives en cours. Sur ces panneaux, un flash code permettra d’accéder à une application pour retrouver toutes les informations concernant la chasse sur le territoire concerné.