Appel à candidature pour le recrutement d'un lieutenant de louveterie sur le secteur des Aravis

 
 
Appel à candidatures pour la nomination d’un lieutenant de louveterie – secteur des Aravis

Les modalités relatives à la nomination des lieutenants de louveterie et les dispositions relatives à l’exercice de leurs missions sont définies dans la circulaire du 5 juillet 2011.

En Haute-Savoie, les postes de lieutenants de louveterie sont au nombre de 24. Les lieutenants ont été renouvelés pour la période 2020-2024. Un poste est actuellement vacant sur le secteur des Aravis pour la période restant à courir, soit jusqu’au 31 décembre 2024. Seules les demandes des candidats domiciliés dans la circonscription d’affectation vacante (ou à proximité immédiate), seront étudiées.

Secteur des Aravis concerné par l’appel à candidature

  • Le Bouchet-Mont-Charvin
  • La Clusaz,
  • Les Clefs,
  • Le Grand-Bornand
  • Manigod
  • Saint-Jean-de-Sixt
  • Serraval
  • Thônes
  • Les Villards-sur-Thônes

Consultez la carte des secteurs

Présentation de la fonction

La mission principale des lieutenants de louveterie est la mise en œuvre d’opérations de régulation d’animaux nuisibles ordonnées par l’administration. Sur le secteur concerné, la participation à la mise en œuvre du plan national d’action sur le loup et les activités d’élevage fait partie intégrante de la mission.

Les lieutenants de louveterie peuvent également constater les infractions à la police de la chasse qu’ils sont en situation de relever. A ce titre, ils sont des collaborateurs bénévoles de l’administration, nommés par les préfets et placés sous l’autorité du directeur départemental des territoires (DDT). Ils doivent toujours être munis dans l’exercice de leurs fonctions, de leur commission et d’un insigne spécial justifiant leur qualité. Les lieutenants de louveterie sont nommés pour une période de cinq ans, sauf si la nomination intervient en cours de période.

Conditions de nomination

  • disposer de la nationalité française et jouir de ses droits civiques ;
  • être âgé de moins de 75 ans ;
  • résider dans le département et dans la circonscription d’affectation ou à proximité immédiate ;
  • être titulaire d’un permis de chasser depuis au moins 5 ans ;
  • ne pas avoir fait l’objet de condamnation pénale en matière de chasse, pêche et de protection de la nature ;
  • ne pas exercer directement ou indirectement des activités commerciales liées à la chasse ;
  • s’engager à porter les signes distinctifs de la fonction ainsi qu’une tenue correcte et compatible avec les actions de terrain ;
  • ne pas exercer d’activité pouvant entraîner des conflits d’intérêt ou une incompatibilité légale avec les missions de lieutenant de louveterie (agent chargé de la police de la chasse, garde particulier sur sa circonscription…) ;
  • s’engager à entretenir à ses frais soit au minimum 4 chiens courants réservés exclusivement à la chasse du sanglier ou du renard, soit au moins 2 chiens de déterrage ;
  • être en mesure d’assumer les charges financières liées à la fonction de lieutenant de louveterie au regard des moyens matériels à mobiliser.

Compétences requises

  • aptitude physique (un certificat médical de moins de deux mois est exigé) compatible avec l’exercice de la fonction de lieutenant de louveterie en terrain montagneux ;
  • bonnes connaissances cynégétiques et réglementaires (espèces de faune sauvage et leur gestion, réglementation en matière de chasse) ;
  • capacité à rédiger rapidement et correctement les rapports qui sont demandés par l’administration (procès-verbaux de battues, constats d’infractions au droit de la chasse, rapports sur l’état des populations, missions de médiation locale) ;
  • aptitude à appréhender une situation locale ou des circonstances particulières pouvant influencer le cours de la mission confiée par la DDTdirection départementale des territoires et en rendre compte rapidement ;
  • aptitude au commandement (autorité nécessaire pour diriger et encadrer une battue administrative).

Procédure de nomination

  • épreuve de contrôle des connaissances organisée par la DDTdirection départementale des territoires ;
  • entretien avec une commission départementale ;
  • examen des candidatures retenues par une commission régionale de consultation ;
  • nomination par le préfet sur proposition du DDTdirection départementale des territoires, et après avis du président de la Fédération départementale des chasseurs, pour la période restant à courir jusqu’au 31 décembre 2024 ;
  • prestation de serment et enregistrement de la commission au greffe du tribunal de grande instance compétent, avant l’entrée en fonction.

Modalités de dépôt des candidatures :

Pièces à joindre à la demande de candidature :

  • lettre de motivation précisant également les compétences cynégétiques (fonction ou responsabilité exercée, formation, diplôme…),
  • copie de la carte nationale d’identité,
  • copie de la carte d’électeur,
  • copie du permis de chasser faisant apparaître la date d’obtention,
  • certificat médical daté de moins de 2 mois justifiant de l’aptitude physique.

Dépôt de votre candidature avant le 19 août 2022 auprès de la direction départementale des territoires (DDTdirection départementale des territoires) de la Haute-Savoie :

  • par courrier postal : DDTdirection départementale des territoires de la Haute-Savoie – service eau-environnement
    15 rue Henry Bordeaux 74 998 ANNECY cedex 9 (à l’attention de M. Laurent GEORGE)
  • par courriel : ddt-candidatures-louvetiers@haute-savoie.gouv.fr