Abeilles et ruchers

 
 
Abeilles et ruchers

Chaque année, que le cheptel évolue ou pas, l'apiculteur doit déclarer le nombre de ruches et l'emplacement du rucher entre le 1er septembre et le 31 décembre.

Vos ruchers

L'emplacement des ruchers doit respecter les dispositions de l'arrêté préfectoral n°575-62 du 21 février 1962 . Les ruches doivent être placées à une distance d'au moins 10 à 30 mètres des propriétés voisines et de la voie publique selon les cas.

Chaque année, que le cheptel évolue ou pas, l'apiculteur doit déclarer le nombre de ruches et l'emplacement du rucher entre le 1er septembre et le 31 décembre : https://agriculture-portail.6tzen.fr/default/requests/Cerfa13995/

Que faire en cas de mortalité massive des abeilles ?

Les fortes mortalités d'abeilles doivent être déclarées au guichet unique régional de l'observatoire des mortalités et des affaiblissements de l'abeille mellifère (OMAA) au 04.13.33.08.08.

Votre contact à la DDPP : Jean-Michel PINEL - 04.50.10.31.05

Voir notre article Frelon asiatique et Moustique tigre

Septembre 2020 : Un foyer de loque américaine a été confirmé sur Annecy-le-vieux

Une zone de protection et une zone de surveillance ont été déterminées autour du foyer. Pour s’assurer de l’absence de dissémination de la maladie, des investigations vont être conduites dans la zone de protection sous l’autorité de vétérinaires spécialistes en apiculture. 

La loque américaine est une affection grave du couvain chez les abeilles mellifères, causée par une bactérie sporulée (Paenibacillus larvae) qui touche les jeunes larves âgées de 2 à 3 jours. L’activité des colonies d’abeilles atteintes est alors sérieusement affectée. 

Elle contamine également le matériel apicole. Une infection à la loque américaine peut se propager à d’autres colonies autour de la colonie infectée par échange de matériels d’apiculture, de reines ou de produits de l’apiculture. Cette maladie très contagieuse doit faire l’objet d’une déclaration auprès de la DDPP

Le miel est consommable, les spores sont non contagieuses pour l’homme. Le traitement par antibiotiques est strictement interdit et inefficace.