Le 13 octobre 2022 est la première édition de la journée "Tous résilients face aux risques"

 
 
Tous résilients face aux risques

Depuis 2009, le 13 octobre a été désigné par l'assemblée générale des Nations Unies comme date de commémoration de la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes . L'objectif de cette journée est de sensibiliser les publics aux mesures qui permettent de réduire leur risque en cas de catastrophe naturelle ou technologique.

À la suite de la dynamique engagée par le plan d’actions "Tous résilients face aux risques" du ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires, une journée nationale de la résilience face aux risques naturels et technologiques est mise en place par le gouvernement et va être institutionnalisée.

La première édition sera organisée le 13 octobre 2022

La première édition sera organisée le 13 octobre 2022 !

s'informer, réagir, se protéger

Objectif n°1. Développer la culture sur les risques naturels et technologiques

  • Connaître et comprendre les phénomènes pour savoir faire face, informer sur les risques de catastrophe et la politique de prévention des risques portée par la puissance publique (État, collectivités territoriales, opérateurs chargés d’une mission de service public)
  • Connaître et comprendre les catastrophes passées, témoigner, partager l’expérience vécue lors de catastrophes et en tirer les enseignements utiles
  • Faire prendre conscience des risques locaux auxquels sont exposées les personnes
avoir les bons reflexes peut sauver des vies

Objectif n°2. Se préparer à la survenance d’une catastrophe

  • Faire connaître les autorités chargées de la surveillance et de l’alerte
  • Faire connaître les bons gestes et les bons comportements pour se préparer et éviter les risques ou leur aggravation, pour sauver des vies
  • Faire connaître et comprendre la signification des moyens et du signal d’alerte
  • Organiser des exercices impliquant les citoyens.

Objectif n°3. Développer la résilience collective aux catastrophes

  • Faire savoir comment est organisé le retour à la normale après un évènement majeur
  • Faire savoir quelles sont les aides apportées par la puissance publique, par les assureurs, les associations
  • Faire de la reconstruction une opportunité pour réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience
 
 

A lire également :