Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière (DISR), en Haute-Savoie

 
 
Marie Gautier-Melleray, DISR, en Haute-Savoie

Les 4 et 5 octobre 2020, Marie Gautier-Melleray, DISR, était présente dans le département. Elle a participé à diverses actions de prévention et aux 2èmes assises départementales de la sécurité routière. Le baromètre d'août est en ligne.

Au cours de ces journées, différentes thématiques de sécurité routière ont été abordées :

Dimanche 4 octobre

  • visite du peloton motorisé de Saint-Julien-en-Genevois sur un contrôle autoroutier sur la thématique "vitesse excessive ou inadaptés"
  • opération "Trajectoires" , organisées par l’association "Motard avant tout" en partenariat avec l’escadron départemental de sécurité routière (EDSRescadron départemental de sécurité routière 74), le conseil départemental de la Haute-Savoie et la coordination de la sécurité routière. Objectif : rappeler aux motards les bons réflexes et notamment bien appréhender la trajectoire de sécurité.

Lundi 5 octobre

  • opération "Savoir rouler à vélo" organisée par la police municipale d'Epagny-Metz-Tessy pour les élèves du groupe scolaire de la commune
  • contrôle routier "opération piéton fantôme" par la police nationale d'Annecy
DISR-SIGNATURE-CONVENTION-CARREFOUR-2020

Signature de la convention avec l'hypermarché Carrefour d'Annecy

Deux partenariats ont été signé entre la sécurité routière et :

  • l'hypermarché Carrefour d'Annecy pour une opération grand public sur le thème de l'alcool au volant ;
  • les écoles de conduite françaises (ECF) pour lutter contre l'utilisation du téléphone au volant.

Un temps fort : les 2èmes Assises de la sécurité routière

En raison de la situation dégradée en matière de sécurité routière enregistrée sur les routes de notre département depuis le début de l’année 2019, le 9 septembre 2019 se tenaient les 1ères assises départementale de la sécurité routière. La protection des usagers vulnérables et la lutte contre les comportements à risque étaient les deux points à l’ordre du jour.

Ces assises ont permis de réunir une grande diversité d’acteurs concourant à la sécurité de nos routes : élus, services de l’État, forces de l’ordre, gestionnaires, associations, professionnels de santé, auto-écoles, mutuelles, banques et assurances.

Les échanges ont permis de dresser un panorama détaillé des actions entreprises par les différentes parties prenantes. Les participants ont convenus de renforcer leur coopération et de mettre en œuvre de manière immédiate un certain nombre d’actions concrètes propres à infléchir l’augmentation exponentielle de l’insécurité routière. Deux axes ont été identifiés :

  • le partage de l’analyse de l’insécurité routière et leurs enjeux,
  • déterminer les actions à mettre en œuvre par chaque acteur de la sécurité routière.
DISR-ASSISES-SR-2020

En cette rentrée, dans la continuité de cette initiative, Alain Espinasse, préfet de la Haute-Savoie, et Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière ont ouvert les 2èmes assises de la sécurité routière pour dresser le bilan de la mortalité et des actions engagées notamment vis-à-vis de la protection des usagers les plus vulnérables ainsi que la lutte contre les comportements à risque.

Consultez :

Un an plus tard, le bilan des principales mesures annoncées

Actions grand public
  • Mettre à disposition les simulateurs deux-roues de la direction départementale des territoires (DDTdirection départementale des territoires) aux partenaires lors de manifestations : Mesures mises en place lors des rencontres de la sécurité le samedi 12 octobre 2019.
  • Créer un partenariat avec la GMF : Première intervention aux rencontres de la sécurité avec un simulateur 4 roues le samedi 12 octobre 2019 à Annecy et Thonon-les-Bains.
Actions seniors
  • Inciter les médecins à avertir leurs patients seniors sur la compatibilité de leur état physique avec la conduite (incitation à aller faire des tests) : Cette action devait être réalisée en 2020, mais le contexte sanitaire n’a pas permis son déploiement.
  • Mettre en place des séances de conduite pour les seniors, leur permettant de tester leurs réflexes (avec inspecteurs de l’éducation routière (DDTdirection départementale des territoires), auto-écoles et assurances) : Une session pilote a été organisée le 6 décembre 2019 avec les seniors de la commune de Gaillard .
  • Diffuser plus largement aux seniors des sacs de couleur corail et muni de deux bandes et de deux soufflets rétro-réfléchissants pour améliorer leur visibilité vis à vis des autres usagers de la route (ADMR, associations, transporteurs réseaux bus...) : En 2019, 10 actions à destination des seniors ont été réalisées dont 6 après les Assises. 1 200 sacs ont ainsi pu être remis de la "main à la main" aux seniors piétons. En 2020, la campagne en partenariat avec les transporteurs de bus urbain n’a pas pu être mise en place au vu du contexte sanitaires.
Actions jeunes conducteurs
  • Mieux faire connaître le dispositif de formation post-permis (DDTdirection départementale des territoires, auto-écoles) : En 2019, 1 stages réalisé depuis en juillet et 3 jeunes conducteurs ont pu en bénéficier. En 2020, 4 stages supplémentaires programmés dont 2 ont déjà eu lieu (12 stagiaires).
  • Renforcer les actions de sensibilisation avec des associations de grands blessés de la route, notamment en milieu scolaire (associations, DSDEN) : En mars 2019, réalisation d’une action associant l’Association de familles de traumatisés crâniens et cérébro-lésés (AFTC Haute-Savoie). En 2020, Les actions destinées aux scolaires ont été ajournées au vu du contexte sanitaire.

Pour aller plus loin, mobiliser les communes

En 2020, 180 nouveaux élus référents en Haute-Savoie Suite aux dernières élections municipales, les nouveaux conseils municipaux ont été sollicités pour désigner un élu référent sécurité routière en leur sein. En effet, les maires jouent un rôle essentiel comme interlocuteur de proximité de leurs concitoyens, mais aussi de part leurs champs de compétence qui concernent tout particulièrement la sécurité routière :

  • la réglementation, le pouvoir de police et les contrôles par la police municipale,
  • l’infrastructure routière, l’aménagement de la voirie et la signalisation,
  • l’urbanisme et l’aménagement,
  • l’organisation des transports et des déplacements,
  • l’éducation routière des enfants en lien avec l’école et l’organisation du péri-scolaire,
  • l’action en faveur de leurs agents territoriaux en tant qu’employeur,
  • l’information des citoyens.

Ces élus référents seront un relais essentiel et privilégié. Cet automne, l’ensemble des élus référents devaient être réunis mais la situation sanitaire ne permet pas ce type de rencontre. Dans un premier temps, les référents seront sollicités pour relayer la campagne nationale "Sécurité routière au travail", les 2 campagnes locales sur le téléphone au volant et la lutte contre l’alcool au volant. Un recensement de leurs besoin en formation sera aussi lancé.