Plante comestible et plante toxique : gare aux confusions

 
 
Plantes toxiques et comestibles

Si vous ramassez des plantes dans la nature :

  • Ne pas consommer la plante ramassée en cas de doute sur son identification !
  • Cesser immédiatement de manger si la plante a un goût inhabituel ou désagréable ;
  • Ne pas cueillir par brassées, pour éviter de cueillir plusieurs espèces et de mélanger des espèces toxiques avec des espèces comestibles ;
  • Photographiez votre cueillette pour en faciliter l’identification en cas d’intoxication.

Si vous ramassez des plantes dans votre jardin potager :

  • En cas de doute sur son identification, ne consommez pas la plante récoltée !
  • N’improvisez pas : assurez-vous de bien savoir à quoi ressemble la plante qui va pousser. Aidez-vous de photographies de la plante disponibles sur le sachet de graines achetées ou sur d’autres supports (livres, sites internet) ;
  • Restez vigilant : ce n’est pas parce qu’une plantule émerge là où elle a été semée qu’elle est issue du lot semé ;
  • Soyez attentif au risque de confusion en récoltant des plantes issues d’un repiquage d’une année sur l’autre.
  • Photographiez votre cueillette pour en faciliter l’identification en cas d’intoxication.

Au moindre doute après ingestion ou en présence de symptômes, digestifs ou autres, dans les heures suivant la consommation de plantes ramassées dans un potager domestique ou dans la nature, contactez sans délai un centre antipoison.

Pour en savoir plus : www.anses.fr/fr/content/plante-comestible-et-plante-toxique-gare-aux-confusions

L’ANSESagence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a établi, en fonction des saisons, une liste des plantes les plus fréquemment confondues et celles à l’origine des cas d’intoxications les plus graves :