La sécheresse perdure en Haute-Savoie : 5 secteurs restent en niveau crise 4/4

 
 
La sécheresse perdure en Haute-Savoie : 5 secteurs restent en niveau crise 4/4

A compter de ce jour, vendredi 23 septembre, le secteur du Genevois passe du niveau alerte renforcée à alerte. Les niveaux d’alerte des autres secteurs restent inchangés. Des questions sur les mesures : une FAQFoire aux questions est en ligne.

La situation du département a connu quelques améliorations ponctuelles du fait des précipitations récentes mais reste fragile, voire tendue, en matière de débit des cours d’eau et de niveau des nappes souterraines.

Les étiages ou assecs constatés sur certains cours d’eau ne se sont améliorés qu’à la marge. Il en est de même de l’impact sur les fonctions biologiques des cours d’eau.

Les tensions apparues pendant l’été sur les réseaux d’eau potable perdurent. Globalement, dans la plupart des territoires, la maîtrise de la demande en eau demeure nécessaire pour faire face aux besoins prioritaires.

Les précipitations dans le Genevois permettent, en revanche, à ce secteur de passer du niveau "alerte renforcée" à "alerte".

A l’inverse :

  • Sur les bassins de l’Arve et du Giffre, les niveaux d’eau restent très bas et ne remontent que très ponctuellement, sous l’influence des précipitations éparses ;
  • Dans les Usses, le niveau des ressources en eau destinée à la production d’eau potable continue de baisser (sur le bassin versant des Petites Usses en particulier) ;
  • Sur le Fier, la situation est stabilisée depuis 3 semaines concernant l’alimentation en eau potable mais reste préoccupante. Certains points d’eau sont fortement sollicités afin de répondre à la demande en eau d’autres secteurs (Pays d'Alby, Pays de Fillière) ;
  • Sur le Chéran, la tendance reste à la baisse des niveaux des ressources en eau.

Il convient de réserver les ressources en eau disponible aux usages prioritaires comme l’eau potable et les usages en lien avec la sécurité, la santé et la salubrité publique.

Les mesures de  réduction des usages de l’eau actuellement en vigueur restent nécessaires sur les secteurs en crise.

Aussi, compte tenu de cette situation, à compter de ce jour, seul le Genevois voit une partie des restrictions levées et passe en "Alerte".

Les niveaux d’alerte des autres secteurs restent inchangés.

sécheresse carte 23 septembre 2022

La situation au 23 septembre 2022

Le secteur du Chéran, des Dranses, du Fier, du Sud Ouest Lémanique et des Usses restent en crise.

Consultez les arrêtés :

 

Des questions sur le niveau crise - niveau 4/4

Consultez la FAQ

Les secteurs de l'Arve amont et de l'Arve médian restent en alerte renforcée

Consultez les arrêtés :

Sécheresse : mesures alerte renforcée

Des questions sur l'alerte renforcée - niveau 3/4

Consultez la FAQ
Cette liste n’est pas exhaustive et peut-être amenée à évoluer.

Le secteur du Genevois passe en alerte et le secteur de l'Arve amont reste en alerte

Consultez les arrêtés :

consignes niveau alerte

Ces mesures ne s’appliquent pas dans le cadre de la sécurité publique (lutte contre l’incendie en particulier).

L’application de ces restrictions fait l’objet de contrôles réalisés par l’office français de la biodiversité (OFB). Il est rappelé que toute infraction aux restrictions mises en place en matière de sécheresse constitue une contravention de 5ème classe, punie de 1 500 € d’amende pour les personnes physiques (7 500 € pour les personnes morales).

Au vu de la gravité de la situation, les contrôles sont renforcés.

Ces mesures pourront être ajustées, le cas échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et des cours d’eau.

Le préfet de la Haute-Savoie rappelle à tous les citoyens, aux entreprises et aux collectivités qu’en adaptant quelques gestes simples dans notre vie quotidienne, nous pouvons réduire notre consommation d’eau et retarder la mise en œuvre de mesures de restrictions.

Consultez l’ensemble des mesures applicables en France sur http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp