Demander un titre pour bénéficiaire d’une protection internationale et membre de famille

 

Réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire et membres de famille des réfugiés et protégés subsidiaires

Les étrangers qui ont obtenu le statut de réfugié ou le bénéfice de la protection subsidiaire et leurs membres de famille doivent déposer leur demande de titre de séjour sur le portail ANEF, qu’il s’agisse d’une première demande ou d’un renouvellement :

https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr

Vous ne devez pas prendre rendez-vous en préfecture pour déposer votre demande.

Pour déposer votre demande sur le site de l’ANEF, vous devez créer un compte sur lequel vous précisez vos informations personnelles (téléphone, adresse postale, adresse mail) et les modifier directement sur le site en cas de changement. Vous recevrez un mail pour confirmer la création de votre compte. Si vous avez déjà déposé votre demande en préfecture, veuillez ne pas déposer une nouvelle demande sur l’ANEF sinon votre dossier sera bloqué.  

Après avoir sélectionné la catégorie de titre de séjour qui correspond à votre situation, vous devrez télécharger les pièces nécessaires à l’instruction de votre demande. Il convient de vous assurer de la lisibilité des pièces téléchargées sur le site (netteté des photos ou scans). 

Vous serez informé(e) en temps réel sur votre espace personnel de l’avancée de votre dossier, des éventuels compléments que vous devrez apporter et de la décision de l’administration.

Une fois votre dossier traité, vous recevrez par mail une convocation en préfecture de Haute-Savoie pour finaliser votre demande.

Apatrides et membres de familles d’apatrides

Les étrangers majeurs ou mineurs émancipés qui ont obtenu le bénéfice du statut d’apatride, les étrangers mineurs de 16 à 18 ans souhaitant travailler qui ont obtenu le bénéfice du statut d’apatride à titre personnel et les membres de famille d’apatrides doivent, en vue de la délivrance d’un titre de séjour, cliquez pour solliciter un rendez-vous en préfecture .

Tout dossier incomplet ne pourra être traité et nécessitera la prise d’un nouveau rendez-vous.