Médaille de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif

 
 
Cette médaille est destinée à récompenser les personnes qui se sont distinguées d’une manière particulièrement honorable au service de l’éducation physique et des sports, des mouvements de jeunesse et des activités socio-éducatives, des colonies de vacances, des œuvres de plein air, des activités de loisir social et de l’éducation populaire, d’activités associatives au service de l’intérêt général.

C’est une récompense officielle, dont les dossiers sont étudiés avec le plus grand soin.

Elle peut être attribuée aux :

  • dirigeants associatifs : animateurs, directeurs de centres de vacances,
  • responsables de chantiers de jeunes,
  • dirigeants au sein de clubs, de comités départementaux,
  • sportifs méritants,
  • fonctionnaires jeunesse et sports.

Les candidats doivent remplir les conditions d'ancienneté suivantes :

  • lettres de félicitations : moins de 6 années de services rendus,
  • médaille de bronze : 6 années de services rendus,
  • médaille d’argent : 10 années de services rendus dont 4 années de bronze,
  • médaille d’or : 15 années de services rendus dont 5 années en argent.

Ce nombre d’années exigées constitue une condition nécessaire, mais non suffisante, le postulant devant apporter la preuve d’éminents services. En règle générale, hormis la lettre de félicitations et la  médaille de bronze, il faut être titulaire de l’échelon précédent pour prétendre accéder à l’échelon supérieur. Néanmoins, à titre tout à fait exceptionnel et si le dossier le justifie, le postulant peut sauter un échelon.

Il existe 2 promotions dans l’année : l’une au 1er janvier, l’autre au 14 juillet. Pour chaque promotion, 3 contingents sont définis : départemental, régional et ministériel. Les lettres de félicitations et les médailles de bronze sont attribuées par le préfet alors que les médailles d’argent et d’or sont attribuées par le ministre, sur proposition du préfet.