Le 16 février est la journée nationale d'hommage aux gendarmes morts pour la France

 
 
Journée nationale d'hommage aux gendarmes morts pour la France

Le 16 février correspond au jour anniversaire de la date de promulgation de la loi 1791 portant création de la gendarmerie.

La loi du 16 février 1791 supprime la maréchaussée d’Ancien Régime et "réorganise ce corps sous le titre de gendarmerie nationale". Les débats sur l’organisation de la force publique en 1790 aboutissent à son maintien et à son renforcement.

Ne pouvant conserver le nom de maréchaussée, qui fait directement référence à l’Ancien Régime, on rebaptise cette formation en utilisant l’appellation d’une prestigieuse unité de cavalerie lourde, la gendarmerie.

En 1993, le ministre de la Défense a décidé, en souvenir de cette loi fondatrice, qu’un hommage solennel serait rendu tous les 16 février aux gendarmes victimes du devoir au cours de l’année précédente. À cette date, une cérémonie unique regroupe dans l’ensemble des départements toutes les formations de l’Arme pour commémorer ces hommes et femmes morts en service.

Ce témoignage est l’expression, pour chacun des membres de l’institution, de la reconnaissance et du respect que méritent les militaires de la gendarmerie nationale qui ont donné leur vie pour la France. 

 
 

A lire également :