Les violences que subissent les femmes sont multiples, elles n’en sont JAMAIS responsables. Ne rien laisser passer !

 
 
Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Article 1er de la déclaration de l'ONUOrganisation des Nations unies du 20 décembre 1993 "La violence faite aux femmes désigne tout acte de violence fondé sur l'appartenance au sexe féminin, causant ou susceptible de causer aux femmes des dommages ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, et comprenant la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée.".

Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54-134, l’Assemblée générale des Nations unies proclamait le 25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

victimes ou témoins de violences faites aux femmes, appelez le 3919

La date avait été choisie en Colombie, en 1981, par des militant-e-s des droits des femmes en hommage aux trois sœurs Mirabal, combattantes contre la dictature de Rafael Trujillo en République Dominicaine, brutalement assassinées le 25 novembre 1960.

La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre est
depuis l’occasion de sensibiliser l’ensemble des professionnels et du grand public à ces
violences et de présenter la mobilisation du Gouvernement sur le sujet.

arretonslesviolences.gouv.fr

Principaux événements organisés en 2021 dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes par la délégation départementale aux droits des femmes et/ou les partenaires en Haute-Savoie

  • Mardi 23 novembre (8h15 à 17h45) : formation sur les violences conjugales à l'attention des forces de l'ordre
  • Jeudi 25 novembre (matin) :
    - marché de La-Roche-sur-Foron : sensibilisation du public sur les violences conjugales par l'association Espace Femmes et collecte de produits hygiéniques féminins
    - permanence d'Espace Femmes à Thonon-les-Bains : une femme artiste plasticienne ayant été suivie par l'association organise un atelier d'expression artistique pour les femmes suivies du Chablais
  • Jeudi 25 novembre (à 15h30): inauguration de la maison de protection des familles (MCPF) à Annemasse – sur invitation
  • Jeudi 25 novembre (journée) : journée de sensibilisation à l’attention des professionnels des hôpitaux du Léman (HDL)
  • Jeudi 25 novembre (à 19h) : séance cinéma organisée par l'association Soroptimist international d’Annecy ; le cinéma Les Nemours diffusera "Made in Bangladesh".
  • Vendredi 26 novembre (matin): sensibilisation du public sur les violences conjugales par l'association Espace Femmes et collecte de produits hygiéniques féminins au marché d'Annemasse
  • Samedi 27 novembre (après-midi) : marche contre les violences faites aux femmes à Annecy ; départ de l’esplanade de l’hôtel de ville à 14h.
  • Du 25 novembre au 10 décembre :
    - organisation par l'association Soroptimist international d’Annecy de l'opération "Oranger le monde" avec éclairage des ponts des amours et Perrière 
    - distribution de 10.000 sachets à pain remis par l'association à la fédération des artisans boulangers, avec participation de l'un des membres de l'association dans une dizaine de commerces annéciens. Pendant une semaine, les femmes victimes de violences et les témoins pourront prendre connaissance des contacts à privilégier.
Orangez le monde

Inauguration de la maison de protection des familles (MCPF) à Annemasse

L’État doit veiller à ce que les plus faibles soient protégés par la loi, et que leurs droits fondamentaux, à commencer par le droit à l'intégrité physique, soient respectés. La maison de protection des familles est une structure née de cette volonté. Unité opérationnelle de la gendarmerie, elle est constituée depuis juillet 2021 de 5 sous-officiers expérimentés sélectionnés au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes, tous volontaires pour intégrer cette unité.

Ses objectifs sont les suivants :
- Instituer un point d’entrée unique, facilement identifiable par les victimes et les partenaires pouvant intervenir sur le sujet.
- Appuyer les unités territoriales, en garantissant une parfaite gestion de ces situations complexes et sensibles, à travers l’accueil et l’accompagnement.
- Pouvoir agir de façon coordonnée sur la prévention et le suivi des familles.