Les violences que subissent les femmes sont multiples, elles n’en sont JAMAIS responsables. Ne rien laisser passer !

 
 
Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Article 1er de la déclaration de l'ONU du 20 décembre 1993 "La violence faite aux femmes désigne tout acte de violence fondé sur l'appartenance au sexe féminin, causant ou susceptible de causer aux femmes des dommages ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, et comprenant la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée.".

Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54-134, l’assemblée générale des Nations unies proclamait le 25 novembre "journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes"

victimes ou témoins de violences faites aux femmes, appelez le 3919

La date avait été choisie en Colombie, en 1981, par des militant-e-s des droits des femmes en hommage aux 3 sœurs Mirabal, combattantes contre la dictature de Rafael Trujillo en République Dominicaine, brutalement assassinées le 25 novembre 1960.

La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre est depuis l’occasion de sensibiliser l’ensemble des professionnels et du grand public à ces violences et de présenter la mobilisation du Gouvernement sur le sujet.

Signalez toute violence conjugale, sexuelle ou sexiste

Des professionnels sont engagés à vos côtés ! Tous mobilisés contre les violences faites aux femmes !

Événements organisés par la déléguée départementale aux droits des femmes (DDDFE) et ses partenaires en Haute-Savoie en 2022

22 novembre : formation sur les violences conjugales à l'attention des forces de l'ordre au groupement de gendarmerie d'Annecy

25 novembre : colloque "La force des femmes" DDDFEdéléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité 74 en partenariat avec les associations AVIJ des Savoie et OSTARA, à l'auditorium de Seynod

> La force des femmes - programme du 25/11/2022 - format : PDFportable document format sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,37 Mbmega bytes

29 novembre, de 20h à 22h30 : formation sur les violences conjugales à l’attention des médecins généralistes

13 et 14 décembre : formation "Approche des problématiques de violences au sein du couple" à l’attention des agents de l’État

Orangez le monde

Maison de protection des familles (MCPF) à Annemasse

L’État doit veiller à ce que les plus faibles soient protégés par la loi, et que leurs droits fondamentaux, à commencer par le droit à l'intégrité physique, soient respectés. La maison de protection des familles est une structure née de cette volonté. Unité opérationnelle de la gendarmerie, elle est constituée depuis juillet 2021 de 5 sous-officiers expérimentés sélectionnés au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes, tous volontaires pour intégrer cette unité. Ses objectifs sont les suivants :
- Instituer un point d’entrée unique, facilement identifiable par les victimes et les partenaires pouvant intervenir sur le sujet.
- Appuyer les unités territoriales, en garantissant une parfaite gestion de ces situations complexes et sensibles, à travers l’accueil et l’accompagnement.
- Pouvoir agir de façon coordonnée sur la prévention et le suivi des familles.