15 centimes en moins par litre de carburant

 
 
15 centimes en moins par litre de carburant

Dans de très nombreuses stations-services, le prix des carburants a dépassé les 2€/l. 

Face à cette situation exceptionnelle, le Gouvernement va agir directement sur le prix à la pompe via une "remise carburant" de 15 centimes/l, appliquée dès le 1er avril 2022 et pour quatre mois.

Le Gouvernement a publié ce 26 mars 2022 le décret relatif à l’aide exceptionnelle à l’acquisition de carburants, qui précise les modalités de mise en œuvre, arrêtées en concertation avec l’ensemble des acteurs de la filière (fournisseurs, distributeurs et représentants des stations-services).    

Les carburants éligibles sont :

  • le gazole,
  • le gazole pêche,
  • le gazole non routier (GNR),
  • les essences (SP95, SP98-E5, SP-95-E10),
  • le gaz pétrole liquéfié carburant (GPL-c),
  • le gaz naturel véhicule (GNV) sous forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL),
  • le super-éthanol (E85),
  • l’éthanol diesel (ED95).    

La remise sera de 15 centimes d’euros hors taxe par litre pour les essences et gazoles, de 15 euros par MWh pour les gaz naturels carburant et de 29,13€ pour 100 kg net pour le GPL-c.    

Pour mettre en œuvre cette remise, une subvention de 15 centimes d’euros hors taxe (ou du montant susmentionné pour le GNC et GPL-c) sera versée aux "metteurs à la consommation" de carburants pour les volumes de carburants vendus. L'aide est ensuite rétrocédée aux stations-service ou aux professionnels, et répercutée jusqu'au consommateur final.    

En arrivant dans une station-service, le consommateur verra affiché le prix du carburant déjà remisé de 15 centimes hors taxe tant sur les totems que sur les prix à la pompe. Il payera donc directement le prix remisé du carburant.

Particuliers et professionnels sont concernés

C’est une mesure pour tous les particuliers. C’est également une mesure de soutien pour les agriculteurs, les pêcheurs, les transporteurs routiers, les taxis et les acteurs des travaux publics. Son coût est estimé à 3 milliards d’euros.
"Financée par l'État, cette remise carburant concernera tous les Français, les particuliers comme tous les professionnels. Pourront notamment bénéficier de la mesure les transporteurs routiers, les taxis, les agriculteurs, les acteurs des travaux publics et les pêcheurs." Jean Castex, Premier ministre

Il est rappelé que ce dispositif sera mis en œuvre pour les 4 prochains mois et n’est pas limité en volume de carburant vendu : il n’est donc pas nécessaire de se rendre en station dès le 1er avril pour en bénéficier.