Abuser des numéros d'urgence nuit gravement à ceux qui en ont vraiment besoin !

 
 

Les appels d'urgence, c'est pour l'urgence ! Chaque appel injustifié retarde le secours à une personne en détresse.

Les numéros d’appel d’urgence permettent de joindre gratuitement les secours 24h/24, mais trop d’abus persistent et mobilisent les équipes de secours pour des motifs ne revêtant pas de caractère urgent ni de détresse vitale. Au niveau national, on estime que, dans plus de 30% des cas, la réponse apportée consiste uniquement en une information ou un conseil médical. Il est important d'informer les citoyens sur l'utilisation des numéros d'urgence afin de permettre aux secours d'intervenir dans de meilleures conditions et le plus rapidement possible.

numéros d'urgence © SDIS74

Sapeurs-pompiers : pourquoi appeler le 18 ?

Les sapeurs-pompiers peuvent être appelés pour signaler une situation de péril ou un accident concernant des biens ou des personnes et obtenir leur intervention rapide. Appeler le 18 en cas de :

  • d'incendie
  • de fuite de gaz
  • de risque d’effondrement
  • de brûlure
  • d'électrocution
  • d'accident de la route
  • ...

Numéro d'urgence européen : pourquoi appeler le 112 ?

Le 112 est le numéro d’appel à privilégier en cas d’urgence. Adopté par l'union européenne (UE), il permet de contacter les secours gratuitement dans tous les pays de l’UE. A terme, il constituera l’unique numéro pour toute situation d'urgence.

En Haute-Savoie, les appels 112, 18 et 15 sont traités sur une plate-forme unique située à Meythet, par des sapeurs-pompiers et du personnel du SAMU.

Pour contacter la police, le 17 reste le numéro dédié.

SAMU : pourquoi appeler le 15 ?

Le service d’aide médicale urgente (SAMUService d'aide médicale urgente) peut être appelé pour obtenir l'intervention d’une équipe médicale lors d’une situation de détresse vitale, ainsi que pour être redirigé vers un organisme de permanence de soins (médecine générale, transport ambulancier…). Appeler le 15 en cas de :

  • de besoin médical urgent
  • de malaise
  • de coma
  • d'hémorragie
  • de douleur thoracique (cela peut être un infarctus et la mort peut survenir rapidement)
  • de difficultés respiratoires (surtout si la personne est asthmatique ou cardiaque ou que cela se produise lors d’un repas)
  • de signes d'un accident vasculaire cérébral (trouble de la parole, trouble de la mobilité d'un bras, d’une jambe)
  • quand une personne ne respire plus
  • quand vous vous trouvez en présence d’un brûlé
  • d'intoxication
  • ...

S'il n'y a pas d’urgence vitale, il est préconisé d’appeler son médecin traitant.

La nuit, les week-ends et les jours fériés, on peut appeler le 15 même si ce n’est pas une urgence. Au téléphone, un médecin de permanence de soins peut délivrer des conseils médicaux, vous orienter vers un médecin de garde, un service d'urgence ou déclencher l'intervention des secours.

Voir tous les numéros d'urgence et d'aide aux victimes