Oiseaux sauvages trouvés morts

 
 

La découverte d’oiseaux sauvages trouvés morts ou malades en nombre et pour une raison inexpliquée doit faire l’objet d’une information des services de l’état et donner lieu à la collecte des cadavres aux fins de recherche de laboratoire (influenza aviaire en particulier).

La surveillance des mortalités d'oiseaux sauvages est coordonnée par le réseau SAGIR  et l'ONCFS .

Elle est accrue en période de risque d'influenza aviaire .

Signalement des mortalités

Doivent faire l'objet d'un signalement au réseau SAGIR  :

dans les circonstances habituelles, lors de niveau de risque IAHP négligeable hors de zones à risque particulier

  • 1 cadavre de cygne
  • 3 cadavres ou plus d’oiseaux sauvages trouvés dans le même lieu (rayon < 500m) et au même moment (< une semaine d'intervalle)

en cas de circonstances particulières, lors de niveau de risque IAHP modéré ou élevé et dans les zones à risque particulier, la surveillance est renforcée,

  • 1 cadavre d'oiseau sensible à l'influenza : cygne, canard, oie, mouette, goéland, sterne, poule d'eau, foulque, ...
  • 3 cadavres ou plus d’oiseaux sauvages trouvés dans le même lieu (rayon < 500m) et au même moment (< une semaine d'intervalle)

Collecte des cadavres

La manipulation, la conservation et l'acheminement des cadavres vers le laboratoire devraient être confiés aux services compétents : services de voirie, pompiers, fédération des chasseurs, ONCFS.
A défaut et selon les circonstances, les cadavres ne représentent pas de risque pour la santé humaine et peuvent être manipulés avec un minimum de précautions : port de gants, emballage en sac étanche (sac poubelle), doubler l'emballage en cas d'entreposage dans un congélateur personnel.

Acheminement au laboratoire

Les cadavres doivent être transportés jusqu’au laboratoire accompagnés d'une fiche SAGIR  renseignée (consignes ). Lorsque les services sollicités ne sont pas en mesure d’assurer ce transport, la FDC ou l'ONCFS est contacté.

La fiche SAGIR  renseignée permet de déroger à l'autorisation requise en temps normal pour le transport de cadavres de la faune sauvage, sous réserve qu'elle ait été portée à la connaissance de l'ONCFS.

Information de l'ONCFS

L'ONCFS centralise tous les signalements recueillis. Le signalement est adressé à l'ONCFS via copie de la fiche SAGIR  renseignée (consignes ) qui accompagne le transport des oiseaux morts vers le laboratoire.

Contacts

Office de la faune sauvage ONCFS  (service départemental de l'office national de la chasse et de la faune sauvage)
04 50 52 49 14 fax 04 50 52 48 11
sd74@oncfs.gouv.fr
Chasseurs FdC (fédération départementale des chasseurs de Haute-Savoie)
04.50.46.89.21 fax 04.50.46.88.89
fdc74@chasseurs74.fr
Pompiers SDIS 74  (service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Savoie)
plateau téléphonique : 15 - 18 - 112 - 115
carte des centres de secours
Services des voiries www.hautesavoie.fr (département de la Haute-Savoie)
DDPPDirection départementale de la protection des populations DDPP  / SPAE (direction départementale de protection des populations / service santé et protection animales et environnement)
Laboratoires liste des laboratoires agréés en santé animale
Vétérinaires liste des vétérinaires de Haute-Savoie

Oiseaux sauvages sensibles

Les oiseaux devant faire l'objet de la surveillance renforcée vis à vis du virus influenza appartiennent aux 3 groupes suivants :

  • Anatidés : cygnes, canards, oies, fuligules, ...
  • Rallidés : poules d'eau, foulques, râles, ...
  • Laridés : mouettes, sternes, goélands, ..