Observatoire départemental de sécurité routière (ODSR)

 
voiture accidentée © Sylvain Poujois

L’observatoire départemental de sécurité routière (ODSRobservatoire départemental de sécurité routière) vous permet de comprendre la situation de notre département, en matière de sécurité routière, ou plutôt, d’insécurité routière, pour agir en adaptant nos comportements, tout en privilégiant les attitudes responsables. Les résultats présentés dans ces tableaux reposent sur un système de remontées rapides indépendant des bulletins d’analyse des accidents corporels (BAACbulletin d'analyse des accidents corporels) dont le remplissage, la transmission, la vérification et le traitement demandent un délai de l’ordre de quatre mois.

Depuis le 1er janvier 2005, afin d’harmoniser nos définitions avec celles de nos principaux voisins européens, les définitions des gravités ont changé. Dorénavant, une victime d’un accident de la route est recensée comme tuée si elle décède sur le coup ou dans les trente jours qui suivent l’accident. Par ailleurs, ce sont les victimes hospitalisées plus de 24 heures (appelées hospitalisées) qui sont recensées à la place des victimes hospitalisées plus de six jours (appelées blessés graves). Donc progressivement ces remontées rapides A, T, B (accidents, tués, blessés) se transformeront en A, T, B, H (accidents, tués, blessés dont blessés hospitalisés).

A lire dans cette rubrique

 

Contact DDT

Service appui territorial et sécurité (SATS)

Cellule sécurité circulation

Nicolas RAMELLA-PEZZA
04 50 33 78 28