Un enjeu d’avenir pour le département

 

La forte croissance démographique du département de la Haute-Savoie impose un effort soutenu d’équipement du territoire, afin d’assurer à sa population permanente ou touristique des conditions satisfaisantes de déplacement ainsi qu’un fonctionnement correct des services publics de base : transports, santé, éducation, justice, mais aussi desserte énergétique du territoire et accès aux technologies de l’information et de la communication.

Les flux de courte et moyenne distance, internes au département ou d’échanges avec quelques pôles proches (Genève, Aix-les-Bains, Chambéry), représentent l’essentiel des déplacements. Ces flux sont plus importants que ceux constatés généralement pour des départements de même population ; il faut en effet tenir compte des flux induits par le voisinage de Genève et des flux générés par l’activité touristique (quasiment un lit touristique par habitant).

Au vu du dynamisme du département, le nombre de déplacements progresse fortement et cette tendance va se poursuivre compte tenu de la démographie attendue (804 000 habitants en 2020 et 882 000 en 2030 selon l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques), de l’augmentation continue du nombre de frontaliers résidant en France et travaillant en Suisse (qui a quasiment doublé en 15 ans) et des effets de la pression foncière en milieu urbain conduisant à des trajets domicile/travail de plus en plus longs.

Les offres de transport collectif actuelles souffrant d’un retard par rapport aux besoins à assurer, ces déplacements sont très majoritairement effectués en voiture individuelle. En effet, la part des transports collectifs est globalement inférieure à 5% et n’est significative que pour quelques liaisons particulières (Annecy - Rumilly en train, Evian - Lausanne en bateau, Annecy - Paris en train).
Ceci n’est pas sans incidence sur l’environnement puisque les transports représentent 27 % des émissions de gaz à effet de serre et 17 % de la consommation d’énergie en France.

Répondre à la croissance des déplacements tout en préservant l’environnement dont la qualité constitue un des facteurs du développement de la Haute-Savoie, passe par la mise en œuvre d'une politique :

  • développant le réseau ferroviaire afin d’offrir une meilleure desserte (tant en nombre de services qu’en temps de parcours) des pôles du département,
  • renforçant la compétitivité des transports collectifs urbains par le financement de projets de tramway ou de bus à haut niveau de service, dans le cadre des appels à projets « transports urbains »,
  • améliorant l’intermodalité, à travers la participation à la construction de pôles d’échanges multimodaux, promouvant le report modal vers des modes de transport alternatifs à la voiture
  • replaçant les transports dans une vision globale de l’aménagement du territoire, à travers les SCOTschéma de cohérence territorial, PDUplan de déplacement urbain, PLUi, PLUPlan local d'urbanisme... Urbanisme et habitat doivent être pensés en fonction des questions de déplacement au sein des territoires

Contact DDT

Service prospective et transition énergétique (SePTE)

04 50 33 79 81