Bilan statistique des accidents en montagne pour la saison estivale 2016

 
 
montagne qui se reflète dans l'eau © J. Vittorini

Le bilan statistique des accidents en montagne pour la saison estivale 2016 (de juin à octobre) porte à 1148 le nombre d'interventions des services de secours en Haute-Savoie pour 1354 personnes secourues, comprenant malheureusement 37 décès (+4 par rapport à 2015).

On constate par rapport à l’année dernière un tassement dans l'évolution des interventions avec une hausse de 1,5%, alors que la saison 2015 avait connu une forte progression de 14%.
Sur la globalité, on constate que 2 interventions sur 3 concernent des populations françaises, sauf dans le cadre de l'activité "alpinisme/progression sur glace", où la tendance est inversée, 55% des interventions concernant les populations étrangères.

L'alpinisme et la randonnée restent les causes majeures de décès en montagne en 2016 (26 décès, soit les deux tiers), et représentent près de 50% du total des interventions. Sans en connaitre très précisément le nombre de pratiquant, elles constituent les activités les plus prisées sur le département. La moitié des secourus en sortent cependant indemnes. En effet, au sein d’une cordée ou d’un groupe, en cas de blessure de l’un des membres, c’est bien souvent l’ensemble des personnes qui est secouru. Par ailleurs, les secouristes sont amenés à porter assistance à des personnes en situation délicate avant la survenue d’un accident.

Les accidents de VTTvélo tout terrain sont en diminution notoire par rapport aux deux années antérieures, qui avaient connu une importante évolution (+35% en 2015).
Pour la saison 2016, la baisse de 13% du nombre d'interventions liées au VTTvélo tout terrain est à relativiser, avec, pour la première fois, 2 décès recensés sur la période.
Par ailleurs, les accidents de VTT occasionnent de façon quasi systématique des blessures; Ils représentent 42% du nombre total de blessés, toutes activités confondues.

L’activité parapente/deltaplane, malgré une diminution notoire du nombre d’interventions, a engendré le même nombre de décès qu'en 2015 (3).

Enfin, les interventions liées à l'escalade présentent une hausse de 2/3 par rapport à 2015 (28 interventions contre 16 en 2015). Cette augmentation est significative, mais l'activité ne représente qu'une faible part des interventions en montagne. La pratique est à l'origine de 2,5% des interventions de secours en tous domaines en 2016, pour 1,4% en 2015).

Télécharger le bilan statistique des accidents en montagne pour la saison estivale 2016