Des gestes simples que chacun peut appliquer pour éviter la prolifération du moustique tigre

 
 
Moustique tigre

Aedes albopictus, dit "moustique tigre", est originaire d’Asie du Sud-Est et se distingue par sa coloration contrastée noire et blanche. De très petite taille, il pique principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule. Le moustique tigre est le vecteur potentiel des maladies de la dengue, du chikungunya et du Zika, dites "arboviroses". Il ne transmet ces maladies que lorsqu’il est lui-même contaminé.

Ce moustique se développe dans des gites artificiels où stagne l’eau, comme les coupelles des pots de fleurs, les pneus usagés, les encombrants, les jeux d'enfants, les récupérateurs d’eau de pluie, les terrasses sur plots, les gouttières... Il n’a besoin que de petites quantités d’eau pour se développer.

Le moustique tigre, est présent en Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2012.

Depuis 2012, le moustique tigre s'est progressivement implanté dans 9 départements d'Auvergne-Rhône-Alpes : il est désormais qualifié comme "implanté et actif", dans l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Loire, le Puy-de-Dôme, le Rhône, la Savoie, et, depuis l'année dernière, en Haute-Savoie. Cela implique une surveillance renforcée de ces maladies, du 1er mai au 30 novembre.
Dossier de presse du 17/08/2020

La lutte contre le moustique se fait principalement dans votre jardin. Le moustique tigre vit dans un périmètre de 150 mètres autour des gites larvaires. Ainsi un moustique tigre qui pique une personne est majoritairement né dans la propriété de cette personne ou dans son voisinage.

Il revient donc à chacun d’agir, en adoptant un comportement de gestes simples et peu contraignants. Chacun doit participer à la lutte contre la prolifération de ce nuisible.

Signalez sa présence sur www.signalement-moustique.fr

Quand vous êtes chez vous, prenez le temps d’observer les insectes qui s’y trouvent en essayant de détecter les moustiques tigres, et mettez en œuvre les moyens permettant de limiter leur prolifération : videz les coupelles, nettoyez les gouttières, couvrez les réservoirs d’eau, empêchez la stagnation d’eau dans les piscines hors d’usage, etc.

De nombreuses espèces de moustiques coexistent, il peut parfois arriver de les confondre, voici ses caractéristiques :

  • Il est tout petit : environ 5mm, soit plus petit que le globe terrestre de la pièce de 1 centime, ailes et trompe comprises.
  • Il a des rayures noires et blanches sur le corps et les pattes.
  • Il vit et pique le jour.
  • Sa piqûre est douloureuse.