Information des acquéreurs et locataires (IAL)

 

L’information des citoyens sur les risques naturels et technologiques majeurs est un droit codifié par le code de l’environnement (articles L125-5 et R125-23 à R125-27 du code de l'environnement) qui doit notamment permettre au citoyen de connaître les risques avant toute transaction immobilière (vente ou location) intéressant des biens situés dans des zones couvertes par un plan de prévention des risques naturels ou technologiques (prescrit ou approuvé), ou dans une zone de sismicité.

Pour chaque commune sont arrêtés une fiche synthétique et la cartographie réglementaire des zones exposées. Ces informations doivent être à disposition des vendeurs ou bailleurs intéressés qui en feront la demande à la commune, moyennant, le cas échéant, une participation aux frais de reproduction et de transmission des documents (article L124-1 ).

Un état des risques, fondé sur les informations transmises par le préfet au maire de la commune où est situé le bien, doit être en annexe de tout type de contrat de location écrit, de la réservation pour une vente en l’état futur d’achèvement, de la promesse de vente ou de l’acte réalisant ou constatant la vente de ce bien immobilier qu’il soit bâti ou non bâti. Il doit être établi par le vendeur ou le bailleur moins de 6 mois avant la date de la transaction immobilière.

Lors d’une vente ou d’une location d’un bien immobilier, l’article L125-5 du code de l’environnement crée une obligation d’IAL sur sa situation au regard des servitudes liées au zonage sismique réglementaire et aux risques pris en compte dans un PPRN ou technologiques et sur les sinistres subis par le bien à partir des indemnisations consécutives à un événement ayant fait l’objet d’un arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ou technologique.

Cependant, ce bien immobilier peut être exposé à d’autres phénomènes naturels ou situé aux abords d’activités susceptibles de générer des risques naturels, technologiques ou miniers.

Pour les communes listées en application des articles L125-2, R125-10 et R125-11 du code de l’environnement, les informations relatives à la description de ces risques, leurs conséquences prévisibles pour les personnes, les biens et l’environnement ainsi que l’exposé des mesures de prévention et de sauvegarde prévues pour limiter leurs effets sont consignées dans le dossier départemental sur les risques majeurs (DDRM)  établi par le préfet et le dossier d’information communal sur les risques majeurs (Dicrim) établi par le maire, consultables en préfecture ou en mairie des communes concernées.

Sélectionnez la commune qui vous intéresse

puis cliquez sur valider

Informations complémentaires

Contact DDT

Service aménagement risques (SAR)

Cellule prévention des risques

04 50 33 78 55

Nos coordonnées