Bilan de la construction neuve et de la demande locative sociale

 
 

La note de conjoncture présente trimestriellement un bilan de la construction neuve et de la demande locative sociale en Haute-Savoie.

Conjoncture du 4ème trimestre 2019

Évolution de la construction neuve

Construction de logements (en nombre de logements)

La note du quatrième trimestre est construite avec les données du mois décembre 2019.

Avec 13 500 permis de construire délivrés fin décembre 2019 sur les 12 derniers mois, la Haute-Savoie enregistre une baisse de 3,6 % en un an. Il avait été délivré 14 000 permis un an auparavant.

Le niveau régional est en hausse de 5 % sur 1 an (65 200 logements autorisés contre 62 100 un an plus tôt). À l’échelle nationale, le nombre de permis délivrés est en baisse de 2,3 % (449 400 contre 459 900 un an plus tôt).

Le nombre de logements autorisés en 2019 ramené à 1000 habitants sur les 3 territoires met en évidence le dynamisme du département, par rapport à la région et à la France métropolitaine : Haute-Savoie : 16,7 , Auvergne-Rhône-Alpes : 8,2 ‰, France : 6,8 ‰.

Sur la même période, 12 100 logements ont été mis en chantier,en augmentation de 8 % sur un an.

Le dynamisme remarquable de mise en chantier, qui a progressé depuis plusieurs années (pour information : moins de 8 000 logements commencés en janvier 2015), a tendance à se maintenir au-delà de 10 000 depuis mai 2017.

Il est à noter que les données sur les logements autorisés et commencés englobent également les résidences secondaires et les structures collectives pour publics cibles. On constate que le nombre de logements commencés reste supérieur aux hypothèses hautes des études prospectives sur les besoins en logements en Haute-Savoie (7 500 logements).

A fin décembre 2019, sur le territoire national, les mises en chantier reculent de 1 % et sont stables en Auvergne-Rhône-Alpes.

Constructions neuves autres que les logements (en m² de surface de plancher)

En Haute-Savoie, la surface de locaux autorisés (446 000 m²) est en baisse de 6,7 % à fin décembre 2019, en glissement annuel.

Sur les 12 derniers mois, le secteur de l’hébergement hôtelier accuse une baisse de 22 % et celui des entrepôts est en forte hausse : +21 %.

À fin décembre 2019, les mises en chantier de locaux reculent à l’échelle nationale (-3%), alors qu’en Auvergne-Rhône-Alpes, elles sont stables.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est mieux placée quant au nombre de locaux autorisés en 2019 ramené à 1000 habitants : 619 m² de locaux ont été autorisés en 2019, alors que 552 l’ont été en France métropolitaine comme en Haute-Savoie.

En revanche, les mises en chantier de locaux dans le département affichent une belle progression depuis un an à fin décembre 2019 : + 21 %. En effet, 272 000 de surface de plancher ont été mis en chantier les douze derniers mois, contre 225 000 sur la même période un an auparavant. L’hébergement hôtelier et l’exploitation agricole et forestière enregistrent la plus forte progression : 60 %.

A fin décembre 2019, à l’échelle régionale, les mises en chantier sont plus dynamiques que sur le territoire national : +20 % contre 6,6 %

La baisse des logements autorisés constatée depuis le début de l’année 2019 se traduira à court terme par une décroissance des logements commencés, même si le niveau reste actuellement des plus élevés.

Les locaux commencés affichent une belle progression depuis un an, notamment dans l’hébergement hôtelier et l’exploitation agricole et forestière.

La demande locative sociale (source : système national d'enregistrement - SNE)

Fin décembre 2019, 24 505 ménages sont en attente d’un logement locatif social. En un an, le nombre de demandeurs a progressé de 1,7 %.

85 % des demandeurs ont des revenus leur permettant d’entrer dans un logement social de référence de type PLUS (ressources < 100 % des plafonds HLMHabitations à loyer modéré) et 58 %, dont les revenus sont inférieurs à 60 % des plafonds HLMHabitations à loyer modéré, peuvent prétendre à un logement très social de type PLAIprêt locatif aidé d'intégration. Ces taux sont stables depuis 2 ans.

Alors qu’en moyenne depuis 3 ans, 4700 attributions sont réalisées annuellement dans le parc HLMHabitations à loyer modéré, la pression moyenne en Haute-Savoie, hors demandeurs déjà logés en HLMHabitations à loyer modéré, est de l’ordre de 4,5 points (4,5 demandeurs pour 1 logement attribué) et constitue une des plus élevées de la région.