Semine et Usses

 
 

La Semine est un petit compartiment de l'avant-pays savoyard, dans le coude du Rhône, qui gravite économiquement vers Bellegarde. Le Val des Usses a pour axe la vallée, enfoncée dans la molasse du cours d'eau, affluent du Rhône.

Malgré une pression importante de l'urbanisme (proximité de Genève), ce territoire de moyenne montagne a gardé une identité rurale forte, avec une agriculture essentiellement tournée sur l'élevage laitier ((59 % des exploitations et 84 % de la surface agricole utiles (SAUsurface agricole utile)) : production totalement en IGPindication géographique protégée Tomme et Emmental, ou AOPappellation d'origine protégée Abondance.

On y trouve cependant des productions assez diversifiées, avec un quart de la SAUsurface agricole utile (contre 10% en moyenne départementale) en cultures :

  • céréales, avec des surfaces importantes de maïs : ces cultures sont les premières impactées en années de sécheresse, ce territoire présentant la pluviométrie la moins élevée du département ;
  • arboriculture : la moitié de la production en pommes et poires IGPindication géographique protégée de Savoie ;
  • viticulture : AOPappellation d'origine protégée Roussette de Savoie, cru Frangy.

Une unité de fabrication fromagère importante est implantée à Frangy : la société laitière des hauts de Savoie (SLHS), qui regroupe sur sur ce site de transformation l'affinage, le conditionnement et l'expédition de ses tommes et raclettes. Contrôlée à 66% par le groupe Lactalis et à 34% par la SICA Les fermiers savoyards, la SLHS dispose d'une capacité de production de 45 millions de litres par an (20% du lait du département). 80% du lait produit en Semine et Usses est transformé sur ce site, qui transforme également le lait de plusieurs autres coopératives de Haute-Savoie, jusqu'aux Bauges et au Giffre (Samoëns).