Sensibilité environnementale des forêts

 

En fonction des enjeux de biodiversité en présence, les espaces “naturels” font le cas échéant l’objet d’inscriptions à des inventaires environnementaux, de mesures de protection réglementaire voire de classements qui consacrent leur intérêt particulier, exceptionnel.

Les espaces boisés ne sont pas sans croiser ces dispositifs d’inventaire, de réglementation ou de classement, de sorte que la connaissance des espaces forestiers à enjeux environnementaux est, pour le gestionnaire, essentielle.

C’est pourquoi on a établi ici une cartographie dite de la “Sensibilité environnementale des forêts”, au regard de la préservation de la biodiversité. Cette sensibilité est appréciée en fonction de la nature et du niveau du dispositif de protection qui s’applique éventuellement - et représentée par un dégradé de couleur plus ou moins soutenue.

La carte ainsi produite invite à distinguer :

Des sites à enjeux majeurs

Sont regroupés sous cette rubrique de niveau 5 (sensibilité et protection supérieures) les espaces forestiers auxquels se superpose une réserve naturelle nationale ou un arrêté de protection de biotope ou un périmètre de protection de captage d’eau potable.

Quelques définitions : 

  • Une réserve naturelle nationale est un espace naturel protégé sur le long terme, présentant un patrimoine exceptionnel. Le classement en réserve naturelle est pris, selon les enjeux en présence, soit par l’État soit par la Région. Les réserves naturelles nationales ont pour triple mission la protection et la gestion de l’espace considéré, ainsi que la sensibilisation du public. Le décret de création de chaque réserve définit la réglementation qui lui est propre (limitations/interdictions d’activités et d’usages).
  • Un arrêté de protection de biotope a pour objectif la préservation de l’habitat naturel ou biotope des espèces animales ou végétales protégées. Pris par le préfet de département, cet arrêté établit les mesures d’interdiction ou de réglementation des activités pouvant porter atteinte au milieu considéré.
  • Un périmètre de protection de captage d'eau potable est un espace réservé réglementairement autour des captages utilisés pour l’alimentation en eau potable, après avis d’un hydrogéologue agréé. Les activités artisanales, agricoles et industrielles, les constructions y sont interdites ou réglementées afin de préserver la ressource en eau, en évitant des pollutions chroniques ou accidentelles (source : www.eaufrance.fr ).

Ces espaces forestiers à forts enjeux environnementaux et de biodiversité représentent 11 % de la forêt du département. Parmi les territoires concernés, et sans que l’énumération soit exhaustive : les massifs forestiers du Vuache, du Salève, de la Mandallaz, des Voirons, du Parmelan, de la Montagne des Frêtes, de Saint-Jeoire, ou encore du Fer-à-Cheval et de Montjoie.

Ces forêts hébergent une flore et une faune très variées : oiseaux, mammifères, insectes... Ce sont des écosystèmes dont la biodiversité est très riche, et indispensable sur le plan environnemental et patrimonial. La gestion forestière dans ces espaces doit faire l'objet d'une attention toute particulière afin de ne pas dégrader les biotopes. L'avis du gestionnaire de ces milieux naturels très sensibles est à demander avant toute exploitation forestière.

Des sites sensibles

A un niveau d’enjeux et de sensibilité environnementale juste inférieur, les sites Natura 2000 de même que les zones humides croisent fréquemment, en Haute-Savoie, la thématique forestière.

Quelques définitions : 

  • Natura 2000 : le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats (source : www.ecologique-solidaire.gouv.fr/aires-protegees-en-france ). Natura 2000 entend concilier maintien, ou amélioration, de l’état de conservation des habitats naturels et des espèces, et préoccupations socio-économiques.
  • Les zones humides : “On entend par zone humide les terrains exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre, de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année” (loi sur l’eau de 1992). Réservoirs de biodiversité, les zones humides jouent de nombreux rôles en faveur de la qualité de l’environnement : épuration, filtration des polluants, renouvellement des nappes phréatiques, stockage de carbone, protection contre les crues, limitation des effets des sécheresses.

Les surfaces forestières incluses dans un site Natura 2000 ou une zone humide représentent 14% de la surface forestière de Haute-Savoie. Les ensembles les plus représentatifs se situent notamment dans le massif des Bauges (Semnoz, Montagne du Charbon, Combe d’Ire, Montagne de la Sambuy), le Haut-Chablais (Vallon des Ardoisières, Vallée de la Manche...), le Faucigny ou encore le Pays du Mont-Blanc (Massif du Brévent).

Comme pour les sites à enjeux environnementaux forts (cf. ci-dessus), une attention particulière doit être ici portée dans les modes de sylviculure.

Des sites d’intérêt écologique

Enfin, diverses forêts de Haute-Savoie se situent, tout ou partie, dans une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF).

Qu'est-ce qu'une ZNIEFF ?

ZNIEFFzones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique : il s’agit d’un inventaire d’espaces naturels français, remarquables par la présence ou l’association d’espèces intérêt patrimonial. On distingue deux types de ZNIEFFzones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique :

Les surfaces forestières incluses dans une ZNIEFFzones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique représentent pratiquement prés de 40 % de la surface forestière de Haute-Savoie, à savoir :

Sources : DDTdirection départementale des territoires 74 - DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement Rhône-Alpes - RGD© - IGN-BD Carto® (protocole MEEDDAT-MAP-IGN 24-072007)

Contact DDT

Service eau et environnement (SEE)

Cellule milieux naturels, forêt et cadre de vie

04 50 33 78 06

ddt-see-mnfc@haute-savoie.gouv.fr


Guide et lien utiles

logo forêt qui bouge

Un outil numérique au service de votre forêt

Ce site, entièrement gratuit et accessible à tous, vous guidera pour apprendre à :

  • localiser votre parcelle avec une cartographie,
  • connaître votre parcelle avec une description du type de bois, des enjeux environnementaux, de la réglementation et des patrimoines,
  • entretenir votre parcelle avec la découverte de la sylviculture, un accès à des contacts professionnels, et la création d'un compte personnel pour le suivi de l'entretien.

www.laforetbouge.fr

Un guide pour réussir la plantation forestière

Télécharger le guide "Réussir la plantation forestière"