Lutte accrue contre la délinquance dans la zone de sécurité prioritaire (ZSP) d'Annemasse, Ambilly et Gaillard et à Bonneville-Cluses

 
 
Police nationale © SICom74

Octobre 2013 : une lutte accrue contre la délinquance grâce aux renforts de police et de gendarmerie dans la zone de sécurité prioritaire (ZSPzone de sécurité prioritaire) d'Annemasse, Ambilly et Gaillard et à Bonneville-Cluses.

Sur le territoire de la ZSP d'Annemasse, Ambilly et Gaillard 

Dans le cadre du plan national de sécurisation renforcée, des policiers issus des CRS sont venus appuyer l’action de leurs collègues de la sécurité publique sur le territoire de la ZSP d'Annemasse, Ambilly et Gaillard.

31 policiers supplémentaires ont ainsi été en mesure d’intervenir dans les zones sensibles. Ils ont procédé à l'interpellation de 42 auteurs de délits et ont relevé 45 contraventions. Leur appui a par ailleurs permis d’accroître la présence des forces de l'ordre sur la voie publique et de réduire fortement le climat d’insécurité des habitants.

La présence également sur zone d’agents issus d'unités motocyclistes des CRS a, quant à elle, conduit à l’interpellation de 11 auteurs de délits routiers.

Enfin, ces renforts ont permis de mener des opérations mixtes avec les forces de sécurité suisses, symboles d'une coopération transfrontalière efficace et solide. 

Sur le secteur de Bonneville-Cluses 

Durant les trois premières semaines du mois d’octobre 2013, 32 militaires de la gendarmerie ont renforcé les effectifs de la compagnie de Bonneville.

Plusieurs opérations anti-déliquance ont été menées dans des quartiers sensibles de Bonneville, Cluses, Marignier et Scionzier. L'action de de ces renforts a permis de découvrir et de procéder à la saisie d'importantes quantités de stupéfiants (héroïne et cannabis), de faux-passeports, ainsi que d'armes.

Ces opérations ont par ailleurs permis d'établir un excellent contact avec les commerçants et des relations de proximité de grande qualité.