Renouvellement urbain du quartier Bois Jolivet-les Iles-Bellerive à Bonneville

 
 
Les signataires ©DDT74

Lundi 19 novembre, Pierre Lambert, préfet, et Stéphane Valli, maire de Bonneville et président de la communauté de communes Faucigny-Glières ont signé la convention pluriannuelle de renouvellement urbain du quartier prioritaire Bois Jolivet-les Iles-Bellerive à Bonneville.

Cette signature marque la fin d'une phase d'étude qui a duré 2 ans et le début d'une phase travaux qui durera 10 ans.

Les ambitions d’un nouveau quartier alliant mixité sociale, diversification des formes urbaines, amélioration du cadre de vie et de la qualité environnementale

Le coût global des travaux de l’opération de renouvellement urbain est estimé à près de 55,7 millions d’euros ; et acte une participation de l’ANRU de plus de 9 millions d’euros au titre du nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU).

Cette signature lance un projet ambitieux et qualitatif conçu conjointement par la commune de Bonneville, la communauté de communes Faucigny-Glières, la société Halpades et ses partenaires, au premier rang desquels les services de l’État en Haute-Savoie, dans le cadre du protocole de préfiguration du projet. L'engagement important de Florent Godet et Vincent Patriarca du service Habitat de la direction départementale des territoires (DDT) a été salué par les signataires.

Le projet prévoit, par phases, la démolition de 258 logements locatifs sociaux Halpades répartis sur 9 bâtiments (4 barres et 5 tours). Il s’inscrit dans le cadre d’une opération d’aménagement plus large qui permettra de produire, sur site, une offre de logement plus diverse répondant aux objectifs du NPNRU. Les 258 logements locatifs sociaux démolis seront pour l’essentiel reconstruits en dehors du quartier sur des emplacements situés proche du centre-ville.

Ce projet témoigne aussi de la capacité de mobilisation de l’ensemble des partenaires locaux pour faire aboutir en Haute-Savoie un tel projet. Outre, l'État au travers de l'ANRU, le projet bénéficie du soutien financier du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et du conseil départemental de la Haute-Savoie dans le cadre du CPER.

Qu'est-ce que l'ANRU ?

L’Agence nationale de rénovation urbaine créée par la loi en 2003 met en œuvre la politique publique de l’État en matière de renouvellement urbain dans les quartiers prioritaires. Le préfet de département en est le délégué local et la direction départementale des territoires (DDTdirection départementale des territoires) gère les crédits de l’ANRUagence nationale pour la rénovation urbaine et est étroitement associée à l’élaboration des projets.

L’ANRUagence nationale pour la rénovation urbaine, bras armé de l’État en matière de renouvellement urbain, permet d’accompagner de manière très conséquente et dans la durée, les acteurs du territoire dans la transformation des quartiers prioritaires politique de la ville (QPVquartier prioritaire de la ville) présentant des dysfonctionnements urbains les plus importants.

En Haute-Savoie, 3 QPVquartier prioritaire de la ville vont bénéficier de l'appui de l'ANRUagence nationale pour la rénovation urbaine dans le cadre du NPNRU financé à 70 % par Action Logement :

  • "Château-Rouge-Perrier-Livron" à Annemasse
  • "Les Iles-bois Jolivet-Bellerive" à Bonneville
  • "les Ewûes" à Cluses

Pour en savoir plus : www.anru.fr