Le foncier en Haute-Savoie : où en est-on ?

 
 

Grâce aux actions conduites dans le cadre des SCoT, PLUPlan local d'urbanisme, PLUi, à la vigilance de tous : élus, monde agricole, associations environnementales, services de l’Etat, et au rôle joué par la commission départementale de protection des espaces naturels agricoles et forestiers (CDPENAF, ex CDCEAcommission départementale de la consommation des espaces agricoles), la consommation des espaces agricoles est en réduction.

Image plaquette foncier

En effet, la Haute-Savoie connaît, depuis plusieurs décennies, un très fort dynamisme démographique en tirant parti de ses nombreux atouts et de sa proximité avec la Suisse. Cette croissance, qui a engendré une production conséquente de logements, a trop longtemps été marquée par une forte consommation d’espace. Il y a encore peu, c’est un hectare de terres agricoles qui disparaissait chaque jour au profit de l’urbanisation, fragilisant une économie agricole structurante, et banalisant les paysages.

La plaquette, élaborée par la direction départementale des territoires, confirme cette évolution encourageante : la consommation d’espace a été presque divisée par deux tout en maintenant une production importante de logements.

Téléchargez la plaquette "Le foncier en Haute-Savoie, où en est-on ?"

Les efforts doivent être prolongés et amplifiés,  sous le signe d'un d'un aménagement intégrant une consommation d’espace maîtrisée et confortant l’attractivité du département.pour encore moins consommer d’espace et pour mieux le consommer.