Agriculture en Haute-Savoie

 
champ © ESR-DDT74

La Haute-Savoie est, en taille, un petit département de 4 839 km². L’occupation du territoire se répartit ainsi :

  • bois et forêts : 1 767 km² (36,5%)
  • territoire agricole : 1 777 km² (36,7%)
  • territoire non agricole : 1 295 km² (26,8%)

74% de la surface agricole utile des exploitations est constituée de surface en herbe soit 96 500 ha (auxquels s’ajoutent les 42 000 ha des 910 unités pastorales) dont la vocation essentielle est l’élevage de bovins lait (54 000 vaches laitières). Le lait et les fromages représentent près de 50% du total de la valeur de la production agricole.
Au 18 juillet 2016, sur 290 communes, 269 sont classées (tout ou partie) en montagne.
Près de 90% de la surface départementale est classée en montagne, dont plus de la moitié en zone de "haute-montagne".

 

A lire dans cette rubrique

  • Agriculture biologique
    L’agriculture biologique est fondée sur des méthodes de production qui se rapprochent des cycles biologiques naturels, tout en pratiquant une gestion raisonnée des itinéraires techniques.
  • Circuits courts alimentaires
    Promouvoir les démarches de circuits courts, qui apparaissent aujourd’hui comme un levier de développement de l’agriculture.
  • Mémento annuel de la statistique agricole
    L'objectif est de contribuer à l'information sur l'utilisation des crédits nationaux et européens affectés par l’État et à la comparaison avec les autres départements de la région.
  • Projet agricole départemental
    Le PAD est un document d’orientation qui fixe les priorités de la politique départementale mise en œuvre par l’administration et les organisations professionnelles agricoles.
  • Recensement agricole 2010
    Le recensement de l’agriculture 2010 permet de dresser un état des lieux et actualisé de l’agriculture et de mesurer son évolution.
  • Zones agricoles protégées
    Une zone agricole dont la préservation présente un intérêt général en raison peut faire l'objet d'un classement en tant que zone agricole protégée (ZAP).
 

Faciliter vos démarches au quotidien

Exploitant agricole, restaurateur, éleveur d’animaux domestiques, étudiant de l’enseignement agricole ou producteur de miel... ce site est fait pour vous

www.mesdemarches. agriculture.gouv.fr


Certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP)

Inspiré des certificats d’économie d’énergie, ce dispositif est un mécanisme innovant, levier important pour l'atteinte des objectifs du plan Ecophyto II, qui permet de dynamiser la diffusion des pratiques économes en produits phytopharmaceutiques pour les exploitants agricoles tout en veillant à la performance économique des exploitations. Ce dispositif expérimental renforce le rôle, comme acteurs du changement, des distributeurs de produits phytopharmaceutiques, sans faire porter sur les agriculteurs de taxation supplémentaire.

Registre national des certificats d'économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP)