Faux sites administratifs, attention aux arnaques !

 
 
Faux sites administratifs, attention aux arnaques !

De faux sites administratifs proposent d'effectuer moyennant rémunération, certaines démarches administratives courantes (demande d'extraits de naissance, d'extrait de casier judiciaire, de changement d'adresse, d'inscription sur les listes électorales…) alors qu'elles sont proposées gratuitement sur les sites officiels de l'administration accessibles depuis service public .

Pour les citoyens trompés, c’est un préjudice financier puisque la plupart des démarches administratives sont gratuites, mais également une intrusion dans la vie privée car l’utilisation de ces sites induit un accès à des données personnelles sensibles.

Comment reconnaître les faux sites administratifs ?

Le centre européen des consommateurs a reçu plusieurs réclamations de consommateurs visant de faux sites administratifs qui proposent d’effectuer, moyennant rémunération, certaines démarches administratives en lieu et place des demandeurs. Ces sites n’hésitent pas à tromper le consommateur en prenant l'apparence de sites officiels : reproduction à l’identique de la charte graphique du site, usage des couleurs bleu-blanc-rouge, référence à des ministères, référencement en tête des moteurs de recherche.

Certains sites vont plus loin que le simple paiement du service. Les consommateurs doivent rester attentifs et vérifier qu’ils n’ont pas été abonnés, à leur insu, à un service dont ils n’ont pas besoin.

Pour éviter toute confusion

  • Vérifiez l'adresse du site (URL) : les sites officiels de l'administration française se terminent par ".gouv.fr" ou ".fr" et jamais par ".gouv.org", ".gouv.com" ou "-gouv".
  • Consultez toujours le site officiel de l’administration française www.service-public.fr qui recense tous les sites de référence en fonction des documents désirés.
  • Renseignez-vous auprès des sites officiels avant de passer une commande et de donner ses coordonnées bancaires à un professionnel
  • Consultez les mentions légales du site pour identifier sa nature et son exploitant. Lire attentivement les conditions générales de vente (CGV) qui constituent le contrat liant le professionnel et le consommateur.
  • Sachez que les premiers résultats de recherche ne mettent pas forcément en avant les sites officiels. Le référencement payant est toujours signalé par le mot "annonce".
  • Vérifiez le caractère payant ou non de la prestation.

Faux sites administratifs, attention aux arnaques !

Pour tout renseignement complémentaire, reportez-vous aux textes applicables et/ou rapprochez-vous de la DDPP

 
 
 

Compléments :