Actualités 2018

En 2018, 115 actions de prévention et sensibilisation à la sécurité routière pour préserver des vies

 
 
En 2018, 115 actions de prévention et sensibilisation à la sécurité routière pour préserver des vies

Lundi 10 décembre, Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie, a réuni le comité départemental de la sécurité routière, un an après la signature du document général d’orientations (DGOdocument général d’orientations) 2018-2022.

Services de l’État (préfecture, tribunaux de grande instance, groupement de la gendarmerie, direction départementale de la sécurité publique, direction départementale des territoires, direction des services départementaux de l’Éducation nationale, délégation départementale de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes), collectivités territoriales (conseil départemental, association des maires, communautés d’agglomération Grand Annecy et Thonon Agglomération) et associations impliquées dans la lutte contre l’insécurité routière (association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie, association Motard avant tout, association Opération Nez Rouge, association Ligue contre la violence routière) étaient présents pour le premier bilan du déploiement du DGO 2018-2022.

Bilan de l’accidentalité routière (1er janvier 2018 – 30 novembre 2018)

bilan accidentologie 01/01/ au 20/11/2018

On constate une baisse du nombre de tués (-3 %) ainsi que du nombre de blessés hospitalisés (-21 %), malgré une forte augmentation du nombre d’accidents (+11 %).

Deux points singuliers :

  • 60 % des accidents mortels impliquent un usager vulnérable (55 morts) dont 27 deux-roues motorisés, 12 piétons et 6 cyclistes.
  • 25 % des personnes tuées ont + de 65 ans (alors qu’elles ne représentent que 14 % de la population départementale).

Les principales causes de accidents mortels sont la vitesse (2 cas sur 3) et la conduite sous l’emprise alcoolique (1 cas sur 3)… et près de 20 % des personnes décédées n’utilisaient pas leurs équipements de sécurité (ceinture, casque…).

Bilan des contrôles en 2018 

Chaque jour, dans notre département, ont été contrôlées :

  • plus de 11 personnes sous l’emprise de l’alcool (9 en 2017),
  • plus de 4 personnes sous l’emprise de stupéfiants (3 en 2017),
  • 1 288 personnes en excès de vitesse (radars et forces de l’ordre) (1 532 en 2017),
  • 20 personnes ne respectent pas les feux rouges (radars) (23 en 2017).

Bilan des orientations du DGO 2018-2022 en 2018

Le document général d’orientations définit 3 enjeux (les jeunes de 14 à 29 ans, les seniors de + 65 ans) et les deux-roues motorisés) ainsi que 2 thématiques sous vigilance (le risque routier professionnel et la conduite après usage de substances psychoactives).

Plusieurs orientations ont été réalisées, notamment à destination des jeunes, des seniors et des conduites après usages de substances psychoactives.

Le bilan des actions réalisées dans le cadre du plan départemental de la sécurité routière (PDASR) 2018 

115 actions soit 1 tous les 3 jours ! pour un montant de 80 000 euros

Consultez les bilans détaillés du DGO et du PDASR.

De nombreux échanges entre les acteurs de la lutte contre l’insécurité routière ont eu lieu, notamment sur la prise en compte de l’augmentation des déplacements doux (cyclistes, vélo électriques, trottinettes, comportement des usagers, aménagements sécurisés) et de l’implication des professionnels de santé.

Les orientations pour l’année 2019

En 2019, outre le maintien des actions déjà engagées, les actions de préventions seront prioritairement axées sur le risque routier professionnel et les seniors.