Le bleuet de France : collecte du 8 mai, aidons ceux qui restent

 
 
Le bleuet de France

L’épidémie qui frappe la France provoque une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent qui nécessite une mobilisation massive et rapide. En raison du prolongement du confinement, la collecte sur la voie publique qui devait se dérouler du 2 au 9 mai 2020 est annulée.

Le Bleuet de France, fleur française du Souvenir, est né au sein de l’institution nationale des invalides de la volonté de deux infirmières de venir en aide aux soldats mutilés de la Grande Guerre. Elles créèrent un atelier de confection de fleurs de bleuets en tissu afin de leur procurer une activité mais également un revenu grâce à leur vente au public. Bientôt, cette petite fleur devient le symbole de toute la Nation française reconnaissante du sacrifice de ses soldats pour défendre leur pays et ses idéaux.

Cent ans après, cette tradition perdure ! Le Bleuet de France est toujours là tout en poursuivant sa mission traditionnelle de soutien moral et financier envers les anciens combattants, les victimes des guerres d’hier et d’aujourd’hui, il met son savoir faire au service de nouvelles victimes : celles des attentats terroristes.

Il participe également à la transmission de repères et de valeurs auprès des plus jeunes. Un travail de mémoire qui honore celles et ceux qui ont combattu et combattent encore aujourd’hui pour la liberté.

Pour pallier l’annulation des collectes sur la voie publique, cette cagnotte solidaire permet à chaque citoyen de témoigner par un don sa gratitude aux combattants d’hier et d’aujourd’hui pour que le Bleuet de France puisse continuer à porter haut et fort sa devise "Aidons ceux qui restent".

  • Une partie des dons servira à apporter un soutien individualisé aux ressortissants les plus touchés par la crise du COVID-19. 
  • Les dons seront aussi utilisés pour mettre en œuvre des projets, des défis sportifs ou solidaires mettant en exergue des valeurs telles que l'humilité et l'esprit de cohésion.
  • Ces dons permettront de soutenir des programmes de réadaptation des blessés physiques et psychologiques des hôpitaux d'instruction des armées et de l'Institution nationale des Invalides. Ils financeront des structures de rééducation des espaces de vie, ou des équipements spécialisés pour la pratique du handisport (du niveau amateur jusqu’aux athlètes paralympiques pour les JOJournal officiel de Tokyo.
  • Les dons serviront enfin à maintenir l'opération "Colis OPEX" qui permet aux militaires engagés sur les théâtres d'opérations extérieures et intérieures de recevoir un cadeau de soutien lors des fêtes de fin d'année.

Pour continuer à assurer les missions de solidarité envers le monde combattant, le Bleuet de France a donc plus que jamais besoin de vous.

 
 

A lire également :