Actualités 2018

Visite de Gérard Collomb, Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, à Chamonix et Annecy

 
 
Visite de Gérard Collomb, Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, à Chamonix et Annecy

Jeudi 31 mai, Gérard Collomb s'est rendu à Chamonix à l'occasion des 60 ans du PGHMpeloton de gendarmerie de haute-montagne et des 30 du CNISAG. Il s'est ensuite rendu à Annecy pour évoquer la Police Sécurité Quotidien.

« Sauver des vies au quotidien sans jamais se départir d’une vision prospective, de la volonté d’inventer l’avenir ».

IMG_4404[1]

Gérard Collomb, Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur, résume ainsi le rôle du Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne (PGHMpeloton de gendarmerie de haute-montagne) et du Centre National d’Instruction de Ski et d’Alpinisme de la Gendarmerie (CNISAG). C’est à l’occasion du double anniversaire des 60 ans du PGHMpeloton de gendarmerie de haute-montagne et des 30 ans du CNISAG que le Ministre s’est rendu à Chamonix, où il a présidé la cérémonie d’anniversaire et assisté à deux simulations de secours, présentées par le Lieutenant-colonel Stéphane Bozon, commandant le PGHMpeloton de gendarmerie de haute-montagne de Chamonix.

Au travers de ces démonstrations resplendissaient « l’esprit montagnard » et le professionnalisme inhérents aux unités d’élite de Haute-Savoie. Cet esprit montagnard, « ce mélange de force d’âme et de solidarité qui coule dans les veines des habitants des vallées surmontées par les monts enneigés », anime plus de 8 000 opérations de sauvetage par an, lesquelles permettent à plus de 10 000 vies d’être épargnées. La cérémonie aura marqué les esprits, et attisé l’intérêt de Monsieur le Ministre qui saluera le « savant mélange de tradition et d’innovation » que représentent le PGHMpeloton de gendarmerie de haute-montagne et le CNISAG.

Après un temps d’allocution des autorités à l’occasion de ces deux anniversaires, le Ministre s’est rendu à Annecy, à la caserne Dessaix, puis au commissariat d’Annecy. Il lui ont été présenté les effets de la réforme de la police de sécurité du quotidien (PSQ).

À ce titre, le Ministre invite à la coopération entre les différents services des forces de l’ordre, de façon à démultiplier les capacités d’action de la police et de la gendarmerie. Le Ministre a pu rappeler que la répartition de la Commune Nouvelle d’Annecy entre police et gendarmerie a été entérinée par un arrêté publié au journal officiel le 30 mai 2018 : Annecy sera sous l’égide de la police municipale, à l’exception des communes déléguées d’Annecy-Le-Vieux, de Meythet, de Pringy, et de Seynod.

C’est à l’hôtel de Ville d’Annecy que s’est d’ailleurs poursuivie la journée, où le Ministre d’État a été accueilli par Monsieur le Maire d’Annecy Jean-Luc Rigault, ainsi que par les six maires délégués de la commune nouvelle. C’est en cette occasion qu’a été signée la stratégie locale de sécurité d’Annecy.