Actualités 2017

Les services de l’État mobilisés pour assurer la qualité des prestations proposées en Haute-Savoie

 
 
Les services de l’État mobilisés pour assurer la qualité des prestations proposées en Haute-Savoie

La Haute-Savoie est l'un des départements les plus visités de France et le tourisme constitue un enjeu économique fort. Chaque été, les services de l’État se mobilisent donc afin d'intensifier leurs actions de contrôle et de prévention en faveur de la protection et de la sécurité des vacanciers et des habitants.

Cette « opération interministérielle vacances » touche tous les secteurs d'activités : centres de vacances, hébergements touristiques, restauration, activités sportives et de loisirs…

Bilan chiffré de la saison estivale :

Accueils de mineurs

Sur le département, sur l’ensemble de l’année 2017, plus de 150 000 jeunes mineurs sont accueillis en séjours de vacances ou en centres de loisirs, et près de 3000 adultes en situation de handicap en séjours organisés. Cet été, les agents de la direction départementale de la cohésion sociale ont réalisé 44 contrôles dans les accueils de mineurs et 9 sur les séjours adultes handicapés. Les contrôles portent sur la sécurité physique et morale : qualification des encadrants, locaux, équipements, matériels, qualité du projet pédagogique… Des sanctions ont été prises dans 16 cas (rappels à la loi, enquêtes administratives, procédures de fermetures d'établissements, interdictions d'exercer…). Ces contrôles sur le terrain viennent compléter les contrôles à priori systématiques effectués lors des déclarations des séjours.

Activités sportives

La Haute-Savoie compte 10 200 éducateurs sportifs déclarés. Les agents de la direction départementale de la cohésion sociale ont réalisé 49 contrôles d’établissements sportifs et 270 contrôles d’éducateurs sportifs. Les activités sportives plus particulièrement ciblées ont été les activités nautiques dont la baignade surveillée d’accès payant, l’ascension du Mont-Blanc, le VTT, les parcours acrobatiques en hauteur, le vol libre, l’équitation, le tir à l’arc et la remise en forme. La présence régulière et respectée des services de l’État sur le terrain contribue largement à améliorer les conditions de sécurité physique et morale des usagers. Elle est appréciée des professionnels qui défendent la qualité de leur activité de service (7 contrôles ont mené à des sanctions).

Alimentation, hébergement, sécurité et protection économique des consommateurs

Les agents de la direction départementale de la protection des populations ont mené 639 contrôles (416 sur les produits alimentaires, 123 sur les produits non alimentaires et 100 dans le domaine des services). Ils ont procédé à 4 fermetures d’établissements alimentaires (2 restaurants, 1 boucherie et 1 boulangerie) pour des raisons d’hygiène mettant en danger la sécurité des consommateurs. Une aire de jeux dans le parc d’un hôtel-restaurant a été fermée car son état mettait gravement en cause la sécurité des jeunes utilisateurs. Plusieurs mesures de police administrative ont également été prises pour des lits superposés non conformes (dans des centres de vacances, hôtels, campings). Des avertissements et procès verbaux ont enfin été dressés lors de contrôles menés dans des établissements de restauration pendant des évènements (foire de Crête à Thonon, festival du film d’animation d’Annecy...).

Eaux de baignade

L’Agence Régionale de Santé a procédé au contrôle de la qualité des eaux de 381 sites de baignade (52 plages et 329 piscines dans des établissements publics ou privés). 3 fermetures administratives de piscine ont été prononcées (2 dans des hôtels, 1 dans une résidence de tourisme).

Autres contrôles

Sur les marchés du département, les douanes ont saisi 88 articles de contrefaçons différents tels que des peluches, des lunettes, des montres, des téléphones, des casquettes, de la maroquinerie.